Message reçu par Pierre2 le 11 juillet 1973: Écoute Israël

La main du Seigneur fut sur moi pour annoncer
à Israël ce qui suit…

Écoute Israël!
Fils de Jacob soyez attentifs!
Écoute Israël la Parole de Yahveh Sabaot:
Des quatre coins du monde tu veux te regrouper,
Navigant sur le sang que tu fais couler.
Écoute maintenant ce que j’ai à te dire, avant la fin, avant ta fin;
Une dernière parole,
Une parole d’amour
En dépit de la juste colère que je te voue.
Ecoute-moi donc où que tu sois, qui que tu sois.
Tu as regimbé et je t’ai châtié.
Tu as secoué le Joug, le Joug léger,
Et je t’ai fouetté!
Contre mon Christ tu t’es érigé,
Alors contre toi Moi Je Me suis levé.
Écoute sans t’irriter d’entendre la Vérité:
Vain est ton culte; il ne m’est pas adressé.
Je ne le reçois pas! Parole de Yahveh!
Le sang du Juste tu l’as répandu;
Le sang d’Abel et des prophètes et de Jésus.
Écoute Israël maintenant écoute, si tu as des oreilles:
Ne sois plus une génisse entêtée,
Ne sois plus comme les vaches de Basham,
Ne fais plus la Bête,
Car la Bête, dit l’Apocalypse,
Va à sa ruine, même si elle remonte de l’Abîme.
Écoute je t’en supplie, pour une fois, c’est la dernière:
Au pied du mur tu as beau crier,
Au pied du mur tu as beau pleurer,
Au pied de ce seul mur tu as beau gesticuler,
Tu as beau y sonner du cor et y frapper du pied,
Tu as beau te tortiller,
Tu as beau te frapper la poitrine,
T’enlacer front et bras,
Israël, Je ne t’écoute pas!
C’est au pied de la Croix que tu dois te présenter,
C’est au pied de la Croix que tu dois te purifier.
Au mur des lamentations, si tu insistes, tu peux aller…
Mais écoute Israël:
C’est au pied de la Croix que tu dois te lamenter,
Si tu veux prétendre à être, par Moi, écoutée,
Alors écoute Israël:
C’est lorsque tu m’écouteras que Je t’écouterai,
Car ta ruine est proche!
Ha! Ha! ris-tu?
« Je trône en Reine » dis-tu?
Mais voilà, en un seul jour, les malheurs vont fondre sur toi.
Écoute Israël, ta seule muraille va disparaître,
Et alors où gémiras-tu? Où te lamenteras-tu?
Ton Temple à toi tu ne l’auras pas!
Parole de Yahveh Sabaot.
Je te parle encore une fois, une dernière fois encore,
Avant la fin, avant ta fin, définitive cette fois.
Reconnais mon Christ… sinon…
Il t’avait mis en garde; tu as désobéi.
Alors le malheur est venu sur toi, comme Il te l’avait dit.
En 70, ton Temple, c’est Moi qui l’ai détruit,
C’est que tu as voulu, toi, oui toi tu as voulu
Détruire mon Temple à moi, mon Bien-Aimé,
Mon Fils Jésus-Christ, la prunelle de mes yeux, oui le Messie,
En qui mon âme, sans cesse, se réjouit!
Écoute Israël, écoute,
Les jours passent et ne reviennent pas.
Tu achètes l’or, l’or de la terre et tu fais bien…
Alors écoute Israël:
Achète l’or, l’or de la sagesse, de la Divine Sagesse,
Pendant qu’il en est encore temps.
Et si tu veux, sur toi je répandrai son divin Sang,
Oui sur toi et sur tes enfants,
Pour ton salut, non plus pour ta condamnation.
Israël, dans ta grande puissance, dans tes jours de force,
Cherche à suivre mes pas afin qu’affaiblie,
La faiblesse ne te confonde pas.
Écoute Israël, toi très puissant
Ce que te dit le Tout-Puissant,
Sinon tu seras réduit à néant.
O Israël, Israël que de fois, mais que de fois
J’ai voulu te couver et tu ne le voulus pas.
Israël pour une fois, pour cette dernière fois,
Écoute la parole de Shaddaï
Écoute la parole de Yahveh
Écoute donc le Verbe Tout-Puissant…