Les Croyants Indépendants

Qui êtes-vous?

Nous ne sommes ni une secte, ni des fanatiques. Nous sommes un groupe homogène international témoin des bouleversantes révélations divines à un prêtre catholique. La plus importante de ces révélations concerne l’identité insoupçonnée de l’Antichrist, « la Bête » du chapitre 13 de l’Apocalypse. Elle fut révélée par Jésus lui-même le 13 mai 1970.

Cette révélation ouvre à ceux qui y croient une nouvelle porte de délivrance et de lutte spirituelles.

Ces révélations dénoncent en outre la trahison de la hiérarchie catholique et son manquement au témoignage contre l’Antichrist dont l’identité fut révélée par la Vierge Marie à Fatima. Ce secret fut et demeure occulté par les papes depuis Jean XXIII. C’est pourquoi il nous incombe à nous de démasquer l’Antichrist et de « prophétiser (témoigner) de nouveau contre une foule de peuples, de nations, de langues et de rois » (Apocalypse 10,11) pour la simple raison que tout ce monde, par manque de foi et de courage, s’est laissé intimider par l’Antichrist.

Pour en savoir plus voir notre Introduction et le texte: « La Clé de l’Apocalypse ».

Fédérer les croyants indépendants?

Hormis ce site, avez-vous des lieux de rencontre, une structure particulière?
Vous parlez de Croyants Indépendants mais sans culte et sans lieux de cultes (églises, temples et autres). Il n’est pas toujours évident (et à la portée de tous) de cultiver sa foi. Quel chemin proposez-vous?

Nos lieux de rencontre sont nos maisons respectives, comme faisaient les premiers Chrétiens (Actes 2,46-47); Le Seigneur, là aussi, adjoint ceux qu’Il désire sauver par Internet ou par des rencontres. Qu’entendez-vous par structure? Hiérarchie? Surtout pas! Nous sommes serviteurs les uns des autres, dans la joie, la solidarité, l’amour authentique et la simplicité. Le Ciel se charge de nous « fédérer ». Nous sommes répandus un peu partout, chez vous en France aussi. Nous sommes toutefois très prudents car très persécutés (heureusement) par les hiérarchies des diverses religions monothéistes surtout. Nous avons reçu du Ciel une Mission; c’est au Ciel de se charger de notre instruction et il ne manque jamais à l’appel de ses enfants. Le Christ est vivant parmi nous, nous le « touchons » et entendons sa Voix dans le Message apocalyptique révélé par Lui le 13 mai 1970 (voir notre texte: « La Clé de l’Apocalypse »). Ceux qui sont plus instruits parmi nous aident les nouveaux à approfondir leur connaissance… et « ceux qui ont des oreilles entendent ce que l’Esprit dit et y reconnaissent la Voix du bon Berger » (Apocalypse 1,11… Jean 10,3-5).

Le Chemin que nous proposons est celui de Celui qui a dit: « Je suis le Chemin , la Vérité et la Vie » (Jean 14,6).

Nous vous référons au texte: « Culte et lieu du culte ».

Comment agir? Que signifie Pierre2?

Message de J. (traduit de l’allemand).

Salut Pierre,

Tout d’abord excusez-moi d’avoir mis tant de temps à vous répondre. Je voulais tout d’abord écrire « la lettre aux athées », mais cette lettre actuellement ne me réussit ni dans le temps ni dans la pensée.

L’image de l’Antichrist avec son allié (USA) devient de plus en plus claire et qu’on ne puisse pas mettre tous les Juifs dans le même sac est aussi mon avis. Personnellement, j’ai rencontré parmi eux des personnes très sociables et très humaines.

Avec Medjugorié, j’ai aussi des problèmes parce qu’à mon avis ils tournent en rond et la liberté en Esprit (par Jésus) a peu de place chez eux. La soumission sans condition à la sainte Église ne m’a encore jamais caractérisé bien que je puisse « encore » me qualifier de catholique. Que la chaire de Pierre devienne le siège du mal, cela je pense que c’est possible, car dès à présent une certaine décadence est visible.

J’aurais encore une question: Que signifie en fait le nom: Pierre2?

Unis dans la prière
J.

Salut J.,

Nous comprenons très bien la difficulté à écrire un texte aux athées. Ni notre famille d’Orient ni celle d’Occident n’ont réussi à produire quelque chose d’intelligent. C’est un vide dans la tête, nous ne savons pas quoi dire et le temps nous manque à nous aussi. Nous vous comprenons très bien. Si l’Esprit Saint voulait un tel texte, Il nous aurait inspiré quoi dire. Pour le moment, nos relations avec les athées sont une ouverture et une disponibilité affectueuse. S’ils ont de l’amour dans le coeur, ils finiront par découvrir Le Père. Je pense que, POUR LE MOMENT, nous devons agir selon ce que Jésus avait prescrit à ses premiers apôtres: « Ne prenez pas le chemin des Païens (athées)… allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d’Israël (les croyants)… » (Matthieu 10,5). Il nous a prescrit, à moi particulièrement: « ne va vers personne; Moi Je t’amènerai ceux que J’ai choisis pour leur salut ». C’est ce que nous faisons par notre site qui a informé beaucoup de personnes de l’Orient à l’Occident. Nous consacrons notre temps à répondre à tous ceux qui, comme J., ont faim et soif de Vérité. Le reste est le travail de l’Esprit Saint… et de Marie Notre Mère.

Medjugorié??

Tu as raison de t’en méfier. Je m’en méfie comme de la peste. J’en ai rencontré quelques-uns. Ils n’ont absolument pas de maturité dans la Foi et paraissent idiots… L’Esprit Saint n’est ni sur leurs visages ni dans leurs paroles infantiles. Ils ne seront jamais capables de convaincre des personnes intelligentes et athées. Personnellement, ce n’est pas la Voix de Marie que j’entends là-bas, inviter les pèlerins à suivre aveuglément le Pape. Marie me dit à moi de me méfier du Pape. De ce Pape qui a dit: « God bless Israel », qui a été pleurer au Mur des Lamentations, assis à Jérusalem sur un trône avec la Croix du Christ à l’envers, au lieu d’inviter les Israéliens à pleurer sur le tombeau de Jésus à Jérusalem. De ce Pape qui a conseillé aux Chrétiens ce dernier vendredi de novembre 2002 à approfondir et à connaître l’hindouisme et le bouddhisme pour que la paix règne dans le monde. Il aurait dû inviter le monde à connaître et à approfondir la foi en Jésus, le Roi de la vraie Paix, pour que le monde se repose enfin et connaisse la vraie Paix, celle du coeur, comme l’a dit La Sainte Vierge, notre Mère, à Marienfried.

J’étais Catholique, je défendais le Pape et l’Église aveuglément. Mais Jésus m’a ouvert les yeux le 13 mai 1970 (voir notre texte: « La Clé de l’Apocalypse ») pour qu’à mon tour, j’ouvre les yeux de mes frères et soeurs dans le monde. C’est ce que je fais par le site. Je ne puis faire comme le Pape qui a trahi la Vierge bénie en défigurant et trahissant son Message de Fatima. Je parle, prophétise et apprends aux autres à prophétiser avec sagesse et prudence… en attendant la chute prochaine et certaine de la Bête.

Tu demandes « Que signifie donc le nom ‘Pierre2′ »? Si tu poses la question c’est que tu es sur le chemin de la réponse. Tu as déjà compris que le Vatican (Pierre1) est mort en perdant le « témoignage de Jésus ». Notre Mission est donc « de témoigner DE NOUVEAU CONTRE… » (Apocalypse 10,11) pour garder le « Témoignage de Jésus », et ce témoignage « c’est l’Esprit de Prophétie » (Apocalypse 19,10). Voilà pourquoi nous nous référons aux prophéties, surtout à celles de l’Apocalypse.

Oui, tous les Juifs ne sont pas coupables, Nous avons reçu le commandement de prier pour ceux d’entre eux qui sont mal branchés par le sionisme. Nous vous référons au site du Juif anti-sioniste Israël Shamir (www.israelshamir.net).

Ce qu’il dit de la Vierge Marie est touchant et lui méritera de voir Jésus (Apocalypse 1,7). Nous prions pour lui et ses semblables qui sont nombreux. Nous prions aussi pour les Musulmans, les athées, les bouddhistes, etc… pour tous les hommes de bonne volonté.

Prie avec nous pour que tous puissent voir la Gloire de Jésus et Marie et vivre ainsi le bonheur du Ciel dès ici-bas.

Fraternellement en Jésus et Marie

Pierre

P.S. Contre l’Église Catholique, mais pas contre son enseignement concernant le messianisme et la divinité du Messie, l’intercession de Marie, sa Virginité, l’Eucharistie etc… Tout est clair sur le site

L’utilité de l’Eglise

Considérez-vous que l’Eglise, le catéchisme, les pèlerinages etc… sont sinon inutiles, peut-être néfastes? Quelle évangélisation sans croyants structurés? Quelles dérives possibles par ailleurs?

Les Églises et lieux de culte n’ont jamais empêché les graves dérapages. La pédophilie, sujet du jour, n’est que la pointe de l’iceberg et sous les jupes sacerdotales circulent « des cloaques d’impuretés » comme l’a signalé la Vierge Marie à La Salette, Message que Messieurs les curés prennent soin d’enterrer. Vous trouverez le message de La Salette sur notre site. Nous vivons des temps apocalyptiques qui voient poindre déjà un Jour spirituel merveilleux, libérés des cloaques divers. Heureux ceux qui le voient.

L’Apocalypse révèle que, dans les derniers temps, il n’y aura pas d’édifice pour les vrais croyants: temple, église, mosquée…: « …de temple je n’en vis point en elle; c’est que le Seigneur, le Dieu Maître-de-tout, est son temple ainsi que l’Agneau (Jésus) » (Apocalypse 21,22). Voir notre texte: « Culte et lieu du culte ».

Quant au Catéchisme, on en sort plus ignorants des Saintes Écritures qu’avant d’y entrer. C’est une fausse science qui distrait des prophéties messianiques et apocalyptiques et de la vraie nourriture solide de l’âme. Les Chrétiens ignorent pourquoi ils « croient » en Jésus comme Messie; les Juifs savent pourquoi ils Le rejettent. Je vous parle supposant que vous êtes chrétien, peut-être même prêtre comme il y en a parmi nous.

Quant aux pèlerinages, pourquoi pas. Mais il ne faut surtout pas négliger le pèlerinage le plus important et le plus difficile, auquel l’on ne pense pas hélas: celui vers le coeur, là où Dieu demeure. Quelles dérives possibles quand on atteint ce lieu sacré entre tous?!

Quant à l’évangélisation, nous nous en chargeons soit par le site soit par des contacts personnels au besoin. Nous faisons confiance à la bonne foi de ceux qui s’approchent pour savoir, non pour critiquer. Une recherche et un approfondissement personnels sont indispensables pour l’aboutissement. L’Esprit Saint se charge du reste. Après la chute prochaine de l’Antichrist, les relations seront facilitées; le contexte actuel ne s’y prêtant pas toujours. Se référer au Cours Biblique

Le Pape Jean Paul II

J’ai été un peu choqué de l’attaque faite contre le Pape car non pas que j’approuve tout ce qu’il fait mais je me donnais une raison en pensant qu’il le faisait avec la Grâce de Dieu. Je m’explique. Le fait qu’il n’ait pas dévoilé le message de Notre Sainte Vierge (Fatima) ne viendrait-il pas du fait que le Christ nous a enseigné que c’est par la prière que tout peut changer et n’essaierait-il pas cette solution? Il est vrai aussi que malgré toutes les erreurs qu’il aurait pu faire, le Christ nous a enseigné de prier pour nos ennemis sans avoir de haine. Moi je pense plutôt qu’il est entouré de satanistes francs-maçons et qu’il n’est pas libre de ses gestes. Du moins je l’espère.
J.

Le Pape est un homme spirituellement mort et condamné depuis qu’il reçut Netanayahu en s’exclamant « God bless Israël! ». Lui qui sait (le message de Fatima)!!! Si je dis le contraire, au risque de choquer encore et encore, je manquerais à mon saint Témoignage et je serais condamné, mort moi aussi. À chacun ses opinions! La Bête est Israël et il le sait. J’ai tout dit et expliqué (dans le site). Si je me tais, c’est que nous sommes à « la demi-heure de silence » (Apocalypse 8,1). Mais bientôt ma voix retentira dans les consciences. Je ne puis justifier ceux que la Sainte Mère de Dieu a qualifié, à la Salette, de « cloaques d’impureté », prédisant que « Rome perdra la foi et deviendra le « SIEGE DE L’ANTICHRIST ». Il faut être sourd et immature pour ne pas comprendre. Je ne mâche pas mes mots. Aucun prophète ne l’a jamais fait. Ils furent haïs et crucifiés pour cela.

Vous essayerez d’expliquer au Père votre justification de ce traître de Pape qui a perdu tant d’âmes et en perdra encore. Les erreurs qu’il a commises sont un péché contre L’Esprit Saint, un péché IMPARDONNABLE (1 Jean 5,16-17)!!!

Non, la prière ne suffit pas pour tout changer!! Il y faut aussi le TEMOIGNAGE (Apocalypse 10,11). S’il n’est pas libre de ses gestes, il aurait mieux fait de démissionner, comme l’a fait l’un de ses nobles prédécesseurs, le Pape Saint Célestin V (1294) qui renonça au pontificat à cause de la corruption dans la curie romaine (…eh oui, déjà). Je ne puis justifier ceux que le Père condamne. Si la prière suffisait, Jésus aurait prié pour les Scribes et Pharisiens hypocrites. Il pria « pour ses disciples » dit-il, « Je ne prie pas pour le monde ». Faites donc la morale au Christ!! Dites-Lui de prier pour ses ennemis!!! Priez pour Satan!!! Heureux ceux qui comprennent les intentions de Jésus. Comprenne qui peut!
Je ne prie pas pour le Pape!!!… Ni pour mes ennemis car ils sont les ennemis du Christ et les esclaves de Satan. Je n’ai pas d’ennemis personnels. Je suis haï pour ce que je révèle et mon témoignage choque les immatures et les non-repentis. Que les hommes pensent de moi ce qu’ils veulent. Et, comme dit la chanson d’Edith Piaf: « Je me f… du monde entier »!!!

Si vous pensez que je témoigne contre le Pape par haine, non en justice et poussé par le Père, il vaut mieux ne pas nous écrire. Tous ceux qui confondent entre force et haine, entre faiblesse et amour, finissent par prier pour Ariel Sharon et sa clique… et par « amour », ils laissent entrer les voleurs égorger leurs épouses et leurs enfants. J’ai dans mon coeur, selon l’Esprit qui guide, la même « haine » que celle de Jeanne d’Arc.

PS: Les paroles de Marie, sa manière douce et compatissante, presque suppliante de parler, invitant au repentir et à la divulgation du Message de Fatima ne peuvent laisser indifférents que des hommes comme Jean XXIII, Paul VI et Jean-Paul II…. 3 autres « grenouilles » (Apocalypse 16,13-14)… Je suis persuadé que Jean-Paul I fut assassiné pour avoir décidé de révéler le Message.

Quand Théodore Herzl s’adressa à Pie X, lui demandant de reconnaître le droit des Juifs au retour « biblique » en Palestine, ce Pape refusa fermement de se plier à de telles exigences. Si c’était l’un des trois papes « grenouilles » de bénitier (pas de l’Apocalypse), ils auraient accepté en s’écriant haut et fort: « God bless Israël!! ». Autre temps, autre église! Oui, l’église est morte de mort spirituelle.

Notre mission choquante est de témoigner contre ces gens d’une église morte et contre la Bête. Un double choc donc. La Vierge à Marienfried avait dit qu’Elle avait un Message CHOQUANT à délivrer. Le voilà! C’est le nôtre!

Notre Mission est de démasquer: « Je connais ta conduite, ta fatigue et ta constance; Je le sais tu ne peux souffrir les méchants: tu as mis à l’épreuve ceux qui usurpent le titre d’apôtres, et tu les as trouvés MENTEURS! » (Apocalypse 2,2-9). Si nous les avons trouvés menteurs, il faut avoir le courage et l’honnêteté de les dénoncer. Nous le faisons. Nous ne pouvons pas nous taire au nom de l’amour. Attention de vous laisser prendre à ce piège satanique! Jésus loue ceux qui « ne peuvent souffrir les méchants ». Vous l’avez lu!

Ceux qui s’arment de la parole de Jésus: « Aimez vos ennemis », ignorent à qui Il s’adressait. Jésus dit: « Je vous le dis, à vous qui m’écoutez, aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent,… à qui te frappe sur une joue, présente l’autre… » (Luc 6,27-38).

« À vous qui m’écoutez »: qui L’écoutait? La foule des Juifs qui croyait en Lui comme Messie sioniste, donc une foule semblable à ceux qui, aujourd’hui, suivent Sharon au cri de « mort aux Arabes nos ennemis! » et aussi, bien sûr, mort aux Palestiniens. C’est à cette foule sionisée que Jésus dit: « à vous Je vous le dis: aimez vos ennemis… », car ce sont eux, vos « ennemis » les Palestiniens qui ont raison!! Faites leur du bien au lieu de détruire leurs maisons et de tuer leurs enfants, s’ils vous giflent, tendez l’autre joue, car ils ont raison de vous gifler!! Mais Jésus ne s’est pas laissé gifler et frapper par le soldat devant le Sanhédrin, Il n’a pas tendu la joue, Il répliqua: « Pourquoi me frappes-tu? etc… » (Jean 18,22-23). Ne demande-t-Il pas qu’on égorge ses ennemis devant Lui (Luc 19, 27)? Pouvons-nous aimer nos ennemis les diables et ceux qui se laissent séduire par lui? Je n’aime ni ne prie pour Sharon, ni pour Bush. Je prie Dieu de leur donner une défaite cuisante et de nous sauver d’eux… et du Pape.

Notre Père avait dit déjà à Jérémie: « Je t’ai établi comme celui qui éprouve mon peuple, pour que tu connaisses et éprouves leur conduite. Tous ils sont rebelles, semeurs de calomnies, tous ils sont corrompus ». (Jérémie 6,27-28).

Que dire encore de la pédophilie cléricale, des usuriers cléricaux, de la Banque du… »St Esprit »…??? Voilà à quoi l’on a réduit cet Esprit Saint du Père… scandale révélé par l’affaire Marcinkus, grand évêque devant Satan, transféré aux USA par le Vatican pour être aumônier des… millionnaires… Eh oui, rien de moins! Et tout cela est cautionné par le « Saint Père »… non pas le Saint Père de Jésus, mais de Jean-Paul II, un des « usurpateurs du titre d’apôtre et du titre divin de Saint Père… », titre qui n’appartient qu’à Notre Saint Père Céleste, le Père de Jésus-Christ (Matthieu 23,9).

La Vierge à La Salette invita ses enfants à combattre, leur promettant son assistance, et qu’Elle les mènera vers la plénitude de l’âge spirituel, vers la maturité de l’âme. L’on reconnaît cette maturité en ceux qui ont le courage de dénoncer une hiérarchie devenue satanique, comme Pierre et les apôtres répondirent autrefois au Sanhédrin (le Vatican d’aujourd’hui), qui leur ordonnait de ne plus prêcher Jésus: « Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes » (Actes 5,27-29). Voilà la foi mûre! Notre Mère annonça la trahison de l’Église à Fatima. Elle dit à Lucie (la voyante) qu’il ne fallait plus attendre des appels de la hiérarchie, mais que chacun devait agir indépendamment. Les Croyants Indépendants sont là, maintenant, à sa disposition. Les temps sont mûrs pour la « moisson ». Soyons donc mûrs pour être moissonnés par l’Esprit Saint et rassemblés pour le combat décisif contre le diable incarné dans les soutanes.

Certains trouveront peut-être dur ce que je dis. D’autres, par contre, comprendront bien et sont fin prêts, je le sais!
Que notre bon Père, par Jésus et Marie, nous donne la plénitude de son Esprit et du discernement afin que, dans ce monde de confusion, nous puissions bien distinguer entre le mal et le bien, car le mal se déguise si bien en bien et se fait appeler LE BIEN. Pour s’en convaincre, écoutons George W. Bush.
Mais « malheur à ceux qui appellent le mal bien et le bien mal… » (Isaïe 5,20), à ceux qui, à part Jésus, disent, « qui n’est pas avec moi est contre moi! » Pour ma part, je ne puis ni aimer, ni prier pour de pareilles personnes! Je prie contre eux.
Je prie la Madone et son divin Fils de nous protéger de tout mal, de guider nos pas spirituels, de nous élever, de nous préparer à tout ce qui doit inévitablement arriver, très bientôt.

Pierre

NB: À Fatima, en disant que la grande, grande guerre aura lieu dans la deuxième moitié du XXe siècle, Marie parlait déjà du premier épisode de la guerre mondiale contre l’Irak qui débuta en 1991, Le Ciel m’avait dit: « à la fin de la deuxième moitié, de la deuxième moitié (oui), du XXe siècle ». C’est à dire dans le dernier quart du XXe siècle. J’ai mis du temps à comprendre ce que le Ciel m’avait dit à propos de ces « moitiés ».

Cette ‘grande guerre’, débutée par la 1ère guerre d’Irak en janvier 1991 (Georges Bush), déstabilise jusqu’aujourd’hui l’équilibre mondial. Les épisodes suivants de cette guerre se poursuivent: attentats du 11 septembre 2001, guerre d’Afghanistan en octobre 2001 (Georges W. Bush), 2ème guerre d’Irak en 2003 (Georges W. Bush), guerre contre la Libye, déstabilisation de la Syrie et d’autres pays arabes etc.

François 1er exhorte les Chrétiens à la trahison: L’Alliance des Juifs non révoquée

Dernièrement le Pape François 1er a émis une exhortation apostolique avec pour titre EVANGELII GAUDIUM.
On y lit: « Un regard très spécial s’adresse au peuple juif, dont l’Alliance avec Dieu n’a jamais été révoquée, parce que « les dons et les appels de Dieu sont sans repentance » (Romains 11, 29).
Et aussi: « Le dialogue et l’amitié avec les fils d’Israël font partie de la vie des disciples de Jésus ».

Qu’en pensez-vous?
F.B.

Par cette exhortation (voir le texte ci-dessous), François 1er montre qu’il est vraiment le Pape de l’Antichrist, encore plus que ses prédécesseurs. La trahison du Vatican a atteint son comble.

Il renie totalement Jésus en proclamant:
« Un regard très spécial s’adresse au peuple juif, dont l’Alliance avec Dieu n’a jamais été révoquée, parce que « les dons et les appels de Dieu sont sans repentance » (Romains 11,29).

Si l’Alliance du « peuple juif » avec Dieu n’a jamais été révoquée, alors pourquoi une nouvelle Alliance???
C’est la première qui continue…..

Paul déjà avait proclamé en toute clarté:

« …. Mais à présent, le Christ a obtenu un ministère d’autant plus élevé que meilleure est l’alliance dont il est le médiateur, et fondée sur de meilleures promesses. Car si cette première alliance avait été irréprochable, il n’y aurait pas eu lieu de lui en substituer une seconde. C’est en effet en les blâmant que Dieu déclare: Voici que des jours viennent, dit le Seigneur, et je conclurai avec la maison d’Israël et la maison de Juda une alliance nouvelle, non pas comme l’alliance que je fis avec leurs pères, au jour où je pris leur main pour les tirer du pays d’Égypte. Cette alliance – mon alliance! – c’est eux qui l’ont rompue. Alors, moi, je leur fis sentir ma maîtrise, oracle de Yahvé. Mais voici l’alliance que je contracterai avec la maison d’Israël, après ces jours-là, dit le Seigneur: Je mettrai ma Loi au fond de leur être et je l’écrirai sur leur coeur. Alors je serai leur Dieu et eux seront mon peuple. Ils n’auront plus à s’instruire mutuellement, se disant l’un à l’autre: « Ayez la connaissance de Yahvé! » Mais ils me connaîtront tous, des plus petits jusqu’aux plus grands, -oracle de Yahvé,- parce que je vais pardonner leur crime et ne plus me souvenir de leur péché ». (Jérémie 31,31-34). En disant: alliance nouvelle, il rend vieille la première. Or ce qui est vieilli et vétuste est près de disparaître » (Hébreux 8,6-13).

Est-ce que François 1er n’a jamais lu Paul et Jérémie?

Paul s’exprime encore à propos du Sacerdoce lévitique institué par Moïse en parlant du Sacerdoce selon Melchisédek qui préfigure le Messie:

« Ainsi se trouve abrogée la prescription antérieure, en raison de sa faiblesse et son inutilité – car la Loi (de Moïse) n’a rien amené à la perfection – et introduite une espérance meilleure, par laquelle nous approchons de Dieu ». (Hébreux 7,18).

Paul dit encore à propos du Christ annoncé dans le Psaume 40,7-9:

« C’est pourquoi, en entrant dans le monde, le Christ dit: « Tu n’as voulu ni sacrifice (d’animaux) ni oblation; mais tu m’as façonné un corps. Tu n’as agréé ni holocaustes, ni sacrifices pour les péchés. Alors j’ai dit: Voici, je viens, car c’est de moi qu’il est question dans le rouleau du livre pour faire, ô Dieu, ta volonté ». Il commence par dire: « Sacrifices, oblations, holocaustes, sacrifices pour les péchés, tu ne les as pas voulus ni agréés, – et cependant ils sont offerts d’après la Loi (de Moïse), – alors il déclare: Voici, je viens pour faire ta volonté ». Il abroge le premier régime pour fonder le second. Et c’est en vertu de cette volonté que nous sommes sanctifiés par l’oblation du corps de Jésus Christ, une fois pour toutes » (Hébreux 10,5-10).

Cette oblation s’est concrétisée lors du dernier Repas de Pâque de Jésus avec ses Apôtres, juste avant Sa Passion, quand Il leur a dit:

« Cette coupe est la nouvelle Alliance en mon sang, versé pour vous » (Luc 22,20), « pour la rémission des péchés » (Matthieu 26,28).

Seul le Sang de cette nouvelle Alliance a le pouvoir de nous purifier et de laver nos âmes. Le sang des animaux sacrifiés dans le cadre de l’alliance de Moïse ne faisait que préfigurer cette réalité spirituelle immuable comme Paul l’explique très bien dans Hébreux, chapitres 9 et 10,1-18.

Paul parle donc de la nouvelle Alliance qui se « substitue » à l’ancienne, de « prescription antérieure abrogée », de « premier régime abrogé pour fonder le second », d’une alliance « vieillie et vétuste qui est près de disparaître ».

Et François 1er affirme que Dieu n’a jamais révoqué l’alliance avec les juifs!

C’est vrai que « les dons et l’appel de Dieu sont sans repentance » (Romains 11,29), mais cela signifie tout simplement que les Juifs de bonne volonté sont toujours et encore appelés à croire au Messie Jésus. Cela ne signifie rien d’autre. C’est ainsi qu’il faut le comprendre en se basant sur l’Esprit de Jésus et la totalité des écrits de Paul.

Pie XII avait bien compris cet Esprit quand il avait proclamé dans l’encyclique Mystici Corporis Christi (29 juin 1943): « La mort du Rédempteur a fait succéder le nouveau Testament à l’Ancienne Loi abolie ».

Et Jésus, Lui-même, avait souligné la conséquence du refus des Juifs à reconnaître en Lui le Messie annoncé:

« Jésus leur dit: « N’avez-vous jamais lu dans les Écritures: La pierre qu’avaient rejetée les bâtisseurs c’est elle qui est devenue pierre de faîte; c’est là l’oeuvre du Seigneur et elle est admirable à nos yeux? Aussi, je vous le dis: le Royaume de Dieu vous sera retiré pour être confié à un peuple qui lui fera produire ses fruits » (Matthieu 21,42-43).

C’est la conséquence logique: la première Alliance étant « rompue » et « le premier régime abrogé », le Royaume de Dieu est donné à d’autres.
Israël, réapparu en 1948, est l’Antichrist annoncé (voir le texte « La Clé de l’Apocalypse »). Et le Vatican et les Églises se plient aujourd’hui devant Israël. C’est renier Jésus qui a été jusqu’à la Croix pour nous libérer de la mentalité sioniste d’hier et d’aujourd’hui. Ces Sionistes veulent un Messie Roi militaire et conquérant en leur seule faveur. Et Jésus leur répond:
« Mon Royaume n’est pas de ce monde… » (Jean 18,36).

Ce que François 1er affirme est une hérésie flagrante et l’accomplissement de la prophétie de Paul:

« Que personne ne vous abuse d’aucune manière. Auparavant doit venir l’apostasie et se révéler l’Homme impie, l’Être perdu, l’Adversaire, celui qui s’élève au-dessus de tout ce qui porte le nom de Dieu ou reçoit un culte, allant jusqu’à s’asseoir en personne dans le sanctuaire de Dieu, se produisant lui-même comme Dieu » (2Thessaloniciens 2,3-4).

L’Adversaire (l’Antichrist avec son agent le Pape actuel) qui renie la nouvelle Alliance s’est assis en personne dans le sanctuaire de Dieu (le Vatican).

Ce qui est particulièrement pervers avec François 1er, c’est qu’il proclame ces opinions trompeuses dans le cadre d’une exhortation apostolique. Les Chrétiens sont en principe tenus de l’écouter. De plus, ce Pape traître recommande « l’amitié avec les fils d’Israël ». Il ne dit pas avec les Juifs, mais les « fils d’Israël ». Donc, il invite implicitement les chrétiens à accepter le Sionisme et reconnaître l’État d’Israël. Or, cet État est la Bête de l’Apocalypse de St. Jean (Voir: « La Clé de l’Apocalypse », « L’Antichrist et le Retour du Christ »).

Le vrai témoignage dû à Jésus est, au contraire, de refuser totalement la reconnaissance de l’État d’Israël (voir le texte « Les Chrétiens et Israël »). En d’autres termes, François 1er invite aujourd’hui officiellement tous les Chrétiens à trahir Jésus.

Il ne faut pas s’étonner de cette trahison. Elle a été annoncée par Jésus pour la fin des temps:

« Et alors beaucoup succomberont; ce seront des trahisons et des haines intestines. Des faux prophètes surgiront en nombre et abuseront bien des gens » (Matthieu 24,10-11).

Ces faux prophètes sont les deux Bêtes de l’Apocalypse, Israël et l’Amérique, et aussi ceux qui parlent en leur faveur…

C’est encore l’Apocalypse de notre bien-aimé Jean qui nous révèle la vraie optique de Dieu:

« Je connais tes épreuves et ta pauvreté – tu es riche pourtant – et les diffamations de ceux qui usurpent le titre de Juifs – une synagogue de Satan plutôt! –  » (Apocalypse 2,9).

Ils « usurpent le titre de Juifs » car ils renient le seul et unique Messie envoyé par Dieu. Les vrais Juifs croient en Jésus qui a parfaitement accompli toutes les prophéties bibliques sur le Messie.

En plus Paul souligne:

« Car vous vous êtes mis, frères, à imiter les Églises de Dieu dans le Christ Jésus qui sont en Judée: vous avez souffert de la part de vos compatriotes les mêmes traitements qu’ils ont soufferts de la part des Juifs: ces gens-là ont mis à mort Jésus le Seigneur et les prophètes, ils nous ont persécutés, ils ne plaisent pas à Dieu, ils sont ennemis de tous les hommes quand ils nous empêchent de prêcher aux païens pour leur salut, mettant ainsi en tout temps le comble à leur péché; et elle est tombée sur eux, la colère, pour en finir. » (1Thessaloniciens 2,14-16).

Comment ce François traître nous exhorte-t-il à donner notre amitié à ceux qui, selon Paul, « sont ennemis de tous les hommes » et qui aujourd’hui en plus, par l’État d’Israël, sont l’Antichrist annoncé avec tout son lot d’injustices?

Sortir et quitter

Le Pape qui aurait dû être lumière est devenu ténèbres.
Celui qui devait être Soleil est devenu obscurité.

C’est pourquoi Dieu qui devance toujours son ennemi, proclame dans l’Apocalypse à propos des vrais croyants:

« Ils se passeront de lampe ou de soleil pour s’éclairer, car le Seigneur Dieu répandra sur eux sa lumière, et ils régneront pour les siècles des siècles » (Apocalypse 22,5).

Oui, nous nous passons aujourd’hui des traîtres Vaticanais et des traîtres dans les autres Églises et mettons en pratique cette parole lumineuse de St. Jean:

« Si quelqu’un vient à vous sans apporter cette doctrine (du Christ), ne le recevez pas chez vous et abstenez-vous de le saluer. Celui qui le salue participe à ses oeuvres mauvaises » (2 Jean, 9-10).

Désormais c’est la Jérusalem Céleste formée de ceux qui vivent déjà aujourd’hui la Restauration Universelle qui est la lumière des nations:

« La ville (la Jérusalem Céleste) peut se passer de l’éclat du soleil (Vatican et autres églises) et de celui de la lune (Mosquées), car la gloire de Dieu l’a illuminée, et l’Agneau lui tient lieu de flambeau. Les nations marcheront à sa lumière… » (Apocalypse 21,23).

L’Apocalypse qui est le livre de notre temps nous indique la route à suivre:

« Sortez ô mon peuple, quittez-la, de peur que, solidaires de ses fautes, vous n’ayez à pâtir de ses plaies… Voilà pourquoi, en un seul jour, des plaies vont fondre sur elle: peste, deuil et famine; elle sera consumée par le feu. Car il est puissant le Seigneur Dieu qui l’a condamnée ». (Apocalypse 18,4-8).

Ces versets s’appliquent à « Babylone la Grande » (Apocalypse 18,2) qui est Jérusalem, coeur du Sionisme international.
En d’autres termes, Dieu nous dit à tous: désolidarisez-vous d’Israël et quittez cet État. Quittez-le aussi en esprit, c’est-à-dire, cessez d’être sionistes.
Cet appel s’adresse aussi aux Juifs de bonne volonté, aux Juifs « mal branchés », selon l’expression de Jésus à Pierre2, pour qui nous prions, afin que l’Astre du Matin (Apocalypse 22,16) qui est Jésus Lui-même se lève dans leur coeur.

Et dans un même Esprit, cela signifie aussi pour les chrétiens, qu’ils doivent se désolidariser de cette Église et de toutes les Églises qui rampent devant l’Antichrist. Il en est de même pour les autres religions qui ont des chefs religieux traîtres.

Car, ces paroles de Pierre et des Apôtres au Sanhédrin sont à nouveau valables: « Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes » (Actes 5,29).
Nul ne pourra arrêter ce mouvement de libération qui s’est mis en marche, car il vient de Dieu et non pas des hommes. Ce que Gamaliel a dit à l’époque s’applique aujourd’hui:

« Si cette entreprise ou leur oeuvre vient des hommes, elle se détruira d’elle-même; mais si vraiment elle vient de Dieu, vous n’arriverez pas à les détruire. Ne risquez pas de vous trouver en guerre contre Dieu » (Actes 5,38-39).

La réponse de Dieu

En vue d’un Réveil général et pour la Gloire de Son Messie Jésus, Dieu saura répondre très prochainement aux traîtres installés au Vatican.

Cette trahison a commencé lorsque Jean XXIII par diplomatie a refusé de publier le secret de Fatima en 1960. Le Pape a refusé d’obéir à la demande explicite de la Vierge Marie.
Or, le vrai secret de Fatima – non le pseudo-secret publié par Jean-Paul II – révèle l’identité de l’Antichrist. (voir « Message de Marie à Fatima »).

La diplomatie a écrasé l’esprit prophétique de Jésus. Or, dans le Royaume de Dieu, le diplomate tiède qui joue avec les mots comme le fait François 1er est vomi (Apocalypse 3,15).
Il veut plaire aux puissants de ce monde. Mais il oublie les paroles prophétiques de Marie dans le Magnificat où elle proclame à propos de la Venue du Messie:
« Il a renversé de leur trône les puissants, et élevé les humbles » (Luc 1,52).
Aujourd’hui, à nouveau, les puissants vont être renversés.

Ainsi, depuis 1960, cette prophétie de Jésus qui s’adressait à Pierre s’est bien accomplie:

« En vérité, en vérité, je te le dis, quand tu étais jeune (quand l’église était encore jeune), tu mettais toi-même ta ceinture, et tu allais où tu voulais (tu suivais l’Esprit Saint): quand tu seras devenu vieux, tu étendras les mains, un autre te nouera ta ceinture et te mènera où tu ne voudrais pas » (Jean 21,18).

Cet « autre » c’est l’Antichrist qui, depuis Vatican II, mène la vieille Église d’aujourd’hui là où elle ne voudrait pas, c.-à-d. à la perdition.

Nous savons que la réponse de Dieu à ces traîtres va être foudroyante.
Elle a été annoncée par notre Mère à La Salette (1846):

« Rome (le Vatican) perdra la foi et deviendra le siège de l’Antichrist ».
« Rome païenne disparaîtra; le feu du ciel tombera et consumera trois villes; tout l’univers sera frappé de terreur et beaucoup se laisseront séduire (par l’Antichrist) parce qu’ils n’ont pas adoré le vrai Christ (Jésus) vivant parmi eux. ».

Elle a été annoncée aussi par Marie à Fatima (1917):

« À Rome aussi, il y aura de grands changements. Rome sera détruite. Ce qui est pourri tombe et ce qui tombe ne doit pas être maintenu. L’Église sera obscurcie et le monde plongé dans le désarroi… »

Et elle a été annoncée par Jésus à Pierre2 (Messages reçus):

30.06.1976: « Avec tous ces tremblements de terre que vous avez eu en Europe, en Italie et vous en aurez d’autres sous différentes formes. Paris sera exterminée, de même Rome et le Vatican. Tel est le secret de Fatima que les Mrs du Vatican ne veulent pas révéler pour leur condamnation; mais cela ne changera pas les choses. Déjà, ici nous vivons le climat de la troisième guerre mondiale ».

15.11.1992: « Beaucoup de ceux qui veulent connaître le secret de Fatima et critiquent le mutisme à son égard, se seraient eux-mêmes coupés la langue plutôt que de le révéler. Ce sont là « des paroles trop fortes à écouter… » (Jean 6,60). Tout autre « secret » serait acceptable, mais pas la révélation de l’identité de l’Antichrist… Cela incommode trop!… Cela cause des persécutions qu’on n’est pas prêt à subir… fut-ce par amour du Christ. Lucie, la pauvre et sainte voyante de Fatima, s’est cloîtrée chez les Carmélites en 1948… Pourquoi 1948? Justement l’année de l’apparition de la « Bête »! »

21.03.1994: « La trahison se manifeste par la non proclamation du secret de Fatima et s’achève par la signature de l’accord vaticano-israélien » (Décembre 1993).

Nous sommes à la veille de très grands évènements.

L’Apocalypse proclame les conséquences de la Trahison. Elle est valable pour tous:

« Quiconque adore la Bête et son image, et se fait marquer sur le front ou sur la main (qui pense et travaille pour elle), boira le vin de la fureur de Dieu, qui se trouve préparé, pur, dans la coupe de sa colère. Il subira le supplice du feu et du soufre, devant les saints Anges et devant l’Agneau ». (Apocalypse 14,9-10).

« Celui qui a des oreilles, qu’il écoute ce que l’Esprit dit aux Eglises… » (Apocalypse 2,11).

Un nouvel Appel

Au Nom du Christ Jésus de Retour parmi nous et de la Vierge Marie nous appelons tous les hommes de bonne volonté à se soulever contre l’Antichrist et contre les Églises traîtresses qui le soutiennent.
L’Apocalypse est le livre Révolutionnaire par excellence.
En disant: « Sortez ô mon peuple, quittez-la… » (Apocalypse 18,4), Jésus s’adresse à tous les vrais Croyants « de toute nation, race, peuple et langue » (Apocalypse 7,9) pour qu’ils se libèrent d’Israël, des Églises traditionnelles et des politiciens vendus.

Libérons-nous et allons au Christ directement par la voie du coeur.

C’est Lui qui nous y invite:

« Voici que je me tiens à la porte et je frappe; si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui pour souper, Moi près de lui et lui près de Moi ». (Apocalypse 3,20).

(voir textes Voir le texte: « La Restauration Universelle », « Jésus restaure la prêtrise » et « Pain de Vie et Sacerdoce nouveau »).

À partir du moment où nous identifions la Bête et nous nous engageons contre elle, nous entrons dans le Cercle des Intimes de Jésus.
Il se révèle alors à nous dans l’intimité du coeur et de l’esprit et son Retour s’opère en nous. Ceci est valable pour toutes les religions, tous les peuples, toutes les langues.

Car, résister à Israël, c’est l’Esprit de Jésus.

Jésus nous dit aussi dans ce saint petit Livre de l’Apocalypse:

« Voici que mon retour est proche! Heureux celui qui retient les paroles prophétiques de ce livre… Voici que mon retour est proche, et j’apporte avec moi le salaire que je vais payer à chacun, en proportion de son travail. Je suis l’Alpha et l’Oméga, le Premier et le Dernier, le Principe et la Fin. Heureux ceux qui lavent leurs robes: ils pourront disposer de l’arbre de Vie, et pénétrer dans la Cité (de la Jérusalem Céleste) par les portes. Dehors les chiens, les sorciers, les impurs, les assassins, les idolâtres et tous ceux qui se plaisent à faire le mal! » (Apocalypse 22,7 / Apocalypse 22,12-15).

Et dehors les traîtres comme vous Monsieur le Pape!!!

Exhortations évangéliques de François 1er (Novembre 2013):

Les relations avec le judaïsme

Texte complet sur www.vatican.va/holy_father/francesco/apost_exhortations/documents/papa-francesco_esortazione-ap_20131124_evangelii-gaudium_fr.html#Les_relations_avec_le_judaïsme

247. Un regard très spécial s’adresse au peuple juif, dont l’Alliance avec Dieu n’a jamais été révoquée, parce que « les dons et les appels de Dieu sont sans repentance » (Rm 11, 29). L’Église, qui partage avec le Judaïsme une part importante des Saintes Écritures, considère le peuple de l’Alliance et sa foi comme une racine sacrée de sa propre identité chrétienne (cf. Rm 11, 16-18). En tant que chrétiens, nous ne pouvons pas considérer le judaïsme comme une religion étrangère, ni classer les juifs parmi ceux qui sont appelés à laisser les idoles pour se convertir au vrai Dieu (cf. 1 Théssaloniciens 1, 9). Nous croyons ensemble en l’unique Dieu qui agit dans l’histoire, et nous accueillons avec eux la commune Parole révélée.

248. Le dialogue et l’amitié avec les fils d’Israël font partie de la vie des disciples de Jésus. L’affection qui s’est développée nous porte à nous lamenter sincèrement et amèrement sur les terribles persécutions dont ils furent l’objet, en particulier celles qui impliquent ou ont impliqué des chrétiens.

249. Dieu continue à oeuvrer dans le peuple de la première Alliance et fait naître des trésors de sagesse qui jaillissent de sa rencontre avec la Parole divine. Pour cela, l’Église aussi s’enrichit lorsqu’elle recueille les valeurs du Judaïsme. Même si certaines convictions chrétiennes sont inacceptables pour le Judaïsme, et l’Église ne peut pas cesser d’annoncer Jésus comme Seigneur et Messie, il existe une riche complémentarité qui nous permet de lire ensemble les textes de la Bible hébraïque et de nous aider mutuellement à approfondir les richesses de la Parole, de même qu’à partager beaucoup de convictions éthiques ainsi que la commune préoccupation pour la justice et le développement des peuples.

Voici encore quelques paroles de Paul au sujet de l’Ancienne Alliance, de son ministère et de sa Loi (de Moïse):

2 Corinthiens 3,6-16: « Ce n’est pas que de nous-mêmes nous soyons capables de revendiquer quoi que ce soit comme venant de nous; non, notre capacité vient de Dieu, qui nous a rendus capables d’être ministres d’une nouvelle alliance, non de la lettre, mais de l’Esprit; car la lettre tue, l’Esprit vivifie. Or, si le ministère de la mort, gravé en lettres sur des pierres, a été entouré d’une telle gloire que les fils d’Israël ne pouvaient fixer les yeux sur le visage de Moïse à cause de la gloire de son visage, pourtant passagère, comment le ministère de l’Esprit n’en aurait-il pas davantage? Si en effet le ministère de la condamnation fut glorieux, combien plus le ministère de la justice l’emporte-t-il en gloire! Non, si de ce point de vue, on la compare à cette gloire suréminente, la gloire de ce premier ministère n’en fut pas une. Car, si ce qui était passager s’est manifesté dans la gloire, combien plus ce qui demeure sera-t-il glorieux! En possession d’une telle espérance, nous nous comportons avec beaucoup d’assurance, et non comme Moïse, qui mettait un voile sur son visage pour empêcher les fils d’Israël de voir la fin de ce qui est passager… Mais leur entendement s’est obscurci. Jusqu’à ce jour en effet, lorsqu’on lit l’Ancien Testament, ce même voile demeure. Il n’est point retiré; car c’est le Christ qui le fait disparaître. Oui, jusqu’à ce jour, toutes les fois qu’on lit Moïse, un voile est posé sur leur coeur. C’est quand on se convertit au Seigneur que le voile est enlevé ».

Galates 2,16-21: « …et cependant, sachant que l’homme n’est pas justifié par la pratique de la Loi (de Moïse), mais seulement par la foi en Jésus Christ, nous avons cru, nous aussi, au Christ Jésus, afin d’obtenir la justification par la foi au Christ et non par la pratique de la Loi, puisque par la pratique de la Loi personne ne sera justifié. Or si, recherchant notre justification dans le Christ, il s’est trouvé que nous sommes des pécheurs comme les autres, serait-ce que le Christ est au service du péché? Certes non! Car en relevant ce que j’ai abattu, je me convaincs moi-même de transgression. En effet, par la Loi je suis mort à la Loi afin de vivre à Dieu: je suis crucifié avec le Christ; et ce n’est plus moi qui vis, mais le Christ qui vit en moi. Ma vie présente dans la chair, je la vis dans la foi au Fils de Dieu qui m’a aimé et s’est livré pour moi. Je n’annule pas le don de Dieu: car si la justice vient de la Loi, c’est donc que le Christ est mort pour rien. »

Galates 5,1-6: « C’est pour que nous restions libres que le Christ nous a libérés. Donc tenez bon et ne vous remettez pas sous le joug de l’esclavage. C’est moi, Paul, qui vous le dis: si vous vous faites circoncire, le Christ ne vous servira de rien. De nouveau je l’atteste à tout homme qui se fait circoncire: il est tenu à l’observance intégrale de la Loi. Vous avez rompu avec le Christ, vous qui cherchez la justice dans la Loi; vous êtes déchus de la grâce. Car pour nous, c’est l’Esprit qui nous fait attendre de la foi les biens qu’espère la justice. En effet, dans le Christ Jésus ni circoncision ni incirconcision ne comptent, mais seulement la foi opérant par l’amour ».

Comment alors, François 1er peut-il dire que l’Alliance avec les juifs n’a pas été révoquée par Dieu?

(Voir aussi les textes « Foi contre Loi » et « Culte et lieu du culte »).