Jésus

D’après le Coran, prétendre que Jésus est le Fils de Dieu est un blasphème?

Vous soutenez que Jésus est le Fils de Dieu. Or, d’après le Coran, prétendre cela est un blasphème: « Ils ont dit: le Miséricordieux s’est donné un fils! Vous avancez là une chose abominable! Peu s’en faut que les cieux ne se fendent à cause de cette parole; que la terre ne s’entrouvre etc. » (Coran XIX, Marie,88-89)

Le verset coranique rapporte ceci: « Ils ont dit: ‘le Miséricordieux s’est donné un fils.’ Vous avancez là une chose abominable! Peu s’en faut que les cieux ne se fendent à cause de cette parole etc. ». Il faut noter que l’expression « le Miséricordieux s’est donné un fils » ne figure ni dans la Bible ni dans le Coran à propos du Christ. C’est une expression païenne qui s’adapte à la mentalité des païens de la presqu’île arabique. De qui parle donc ce verset? Qui sont ceux qui ont dit « le Miséricordieux s’est donné un fils? »

Les Chrétiens n’ont jamais dit et ne disent jamais que « Dieu s’est donné un fils ». Ce verset coranique n’accuse donc pas les Chrétiens, il vise manifestement les idolâtres polythéistes de la Mecque qui confondirent Jésus avec leurs idoles.

L’explication de ce verset du Coran XIX; Marie 88-89 se trouve au chapitre 4.2 du « Regard de Foi sur le Coran », sous le titre « Le Messie et son titre du Fils de Dieu ». À lire surtout à partir du paragraphe qui commence ainsi: « Comment comprendre ce que le Coran révèle dans la sourate suivante à propos de l’unité de Dieu: ‘Dis Dieu est Un…..  » (Coran CXII; Le Culte Pur,1-4).

La sourate de « Marie » versets 88-89, comme les versets 1-4 de la sourate CXII: « Le Culte Pur », se réfèrent aux païens de la Mecque à propos des dieux mythologiques et de leurs fils imaginaires; ces versets ne visent pas les Chrétiens à propos du Messie. Lire la suite du texte indiqué.

Donc les versets 88-89 de la sourate de Marie ne visent pas les Chrétiens, mais les idolâtres (polythéistes) de la Mecque puisque Dieu a choisi Marie POUR AVOIR D’ELLE UN FILS qui n’a d’autre Père que le Dieu unique.

Tel est le témoignage inspiré par Dieu dans l’Évangile aussi. Par ailleurs le Coran se présente comme une confirmation de l’Évangile (Coran IV; Les Femmes,47). Toute interprétation coranique qui ne confirme pas l’Évangile et la Torah infirme le Coran et il y aurait de quoi, en effet, mettre fin à la patience de Dieu et « fendre le ciel et que les montagnes -à cause de cette interprétation fallacieuse- s’écroulent… » comme s’exprime le Coran dans le verset que vous citez.

Certains croient que Dieu « s’est donné un fils » en adoptant Jésus après sa naissance, comme Il fit avec les prophètes après leur naissance. Mais cela non plus n’est pas le cas et provoque la colère de Dieu après tout ce qu’Il avait patiemment expliqué dans sa sainte Révélation concernant la naissance de son Messie, que ce soit dans la Bible ou le Coran. Voilà pourquoi « les cieux se fendent de colère » à cause de l’incompréhension de certains hommes à la mentalité obtuse, incapables de saisir l’intention divine. Car Dieu, dans le Coran, révéla clairement qu’Il créa le corps de Jésus « par sa Parole jetée dans le sein de Marie » (Coran III; La Famille d’Imran, 45). Il ne fit cela avec aucun des prophètes, uniquement avec Jésus. Pourquoi? Car Jésus, Lui seul, est la Parole de Dieu, son Fils unique par Marie qui demeura vierge. Donc « le Miséricordieux » ne s’est pas « donné un fils » en s’accouplant physiquement avec une compagne comme le comprirent les polythéistes qui méritent la colère de Dieu (voir Coran VI; Le Bétail,101).

Jésus n’a pas d’autre Mère que Marie ni d’autre Père que Dieu. Celui qui a Dieu pour Père est de Dieu le Fils. Il faut être logique, non fanatique ni fermé à l’intention divine si l’on ne veut pas mériter la juste colère du Juge divin.

Que l’on dise qui est la Mère de Jésus.
Que l’on dise qui est le Père de Jésus…d’après le Coran bien sûr.
Que l’on dise de qui Jésus est le fils, qui sont ses deux parents, toujours d’après le Coran.
Comprenne qui peut!

La juste colère de Dieu fend les cieux et s’abat sur ceux qui refusent de saisir l’intention divine et s’entêtent à faire du Coran une contradiction de l’Évangile.

Pourquoi dites-vous que Jésus est Dieu?

Pourquoi dites-vous que Jésus est Dieu?

C’est la Révélation divine, et non pas nous, qui affirme que Jésus est Dieu incarné. Nous y croyons fermement. Voir notre texte: « La divinité de Jésus ».

Lettre écrite par un correspondant du site et notre réponse.

Bonjour,
Votre site est très intéressant, et je vous félicite de tenter d’unir musulmans, chrétiens et juifs vers la seule religion agréée de Dieu qui se passe de clergé et qui est El-islam, c.-à-d. la Soumission. J’ai été éclairé sur le Livre de l’Apocalypse grâce à votre site, livre que je ne connaissais que très peu, et je commence de plus en plus à croire au fait que la Bête est Israël. Tout semble concorder, d’ailleurs j’ai moi-même vu des passages du Coran allant dans ce même sens.

Cela dit, là où il y a un problème à mes yeux c’est votre croyance au fait que Jésus est Dieu, ou Dieu-incarné, et que Pierre 2 a vu Jésus lui attestant qu’il était le Fils de Dieu! Alors que Dieu lui-même dit qu’il ne faut pas lui associer de Fils! Croirai-je en ce que Dieu a révélé ou en une probable illusion optique ou satanique?

Est ce que je me trouve en face de gens qui idéalisent le créé au lieu du créateur, Jésus et non Dieu, comme les sunnites font avec Mohamed et comme d’autres font avec leurs idoles?

Pierre.

Cher Correspondant,

Nous comprenons votre « réticence » et le « problème qui se pose à VOS yeux », mais pas aux nôtres. Ceux qui « idéalisent le créé au lieu du Créateur » n’ont pas de place parmi nous: Nous vous référons au texte « Regard de Foi sur le Coran », chapitre 4.2; Le Messie et son titre de Fils de Dieu et chapitre 4.3; La divinité du Messie. Nous y parlons justement de « ce que Dieu a révélé », ce à quoi nous nous « soumettons », ce que le saint Coran vient confirmer. « Probable illusion d’optique ou satanique » ou plutôt strabisme et aveuglement total évident de ceux qui tournent le dos à l’évidence révélée et s’attachent à leur opinion et philosophie humaine. Cela ne nous regarde pas: Nous témoignons.

Notre témoignage gêne beaucoup de personnes. Nous ne sommes pas là pour plaire, ni pour être diplomate et céder aux compromis… mais souvent pour gêner et… énerver les incrédules. Vous « ne savez pas en face de qui vous vous trouvez ». C’est bien évident!!!

Nous savons, quant à nous, en face de qui nous nous trouvons. Bonne recherche et bon aboutissement. Inutile de répondre avant d’avoir bien lu. Si vous n’êtes pas d’accord, nous vous disons: « Adieu ».

Site Pierre 2

PS: Les évènements montreront, après la chute de la bête, que nous avons raison. « Chacun verra alors qui est le Messie » (Apocalypse 1,7).