L’Esprit Saint agit en nous et nous guide. L’action de l’Esprit Saint a pu s’épanouir et s’intensifier en nous au fur et à mesure que notre Connaissance a grandi et que nous nous sommes laissés modeler par Lui. Ceci est valable aussi à travers l’histoire.

L’Esprit Saint dans les Livres de l’Ancienne Alliance

Dans l’Ancien Testament Dieu voulait d’abord révéler aux Juifs sa Grandeur par rapport aux idoles païennes. La relation entre les croyants et l’Esprit Saint était une relation de crainte et de tension. L’Esprit Saint essayait de les éduquer, mais la résistance était grande. Le Psalmiste voulait fuir loin de l’Esprit Saint… L’Esprit Saint risquait de se retirer en raison de leur esprit sioniste, guerrier.

« Qui aurait pu avertir l’Esprit de Yahvé et quel conseiller aurait pu l’instruire? De qui aurait-il pris conseil pour juger… Il habite au-dessus du cercle de la terre, dont les habitants paraissent des sauterelles… ‘D’après qui pourriez-vous m’imaginer et qui serait mon égal?’ dit le Saint. Levez les yeux là-haut et regardez: Qui a créé tous ces astres… » (Isaïe 40,12-26)

« L’Esprit Saint qui nous éduque fuit la duplicité… il s’offusque quand survient l’iniquité » (Sagesse 1,1-7).

« Où irai-je loin de ton Esprit, où fuirai-je loin de ta face? » (Psaume 139,1-7)

« O Dieu crée pour moi un coeur pur, restaure en ma poitrine un esprit ferme; ne me repousse pas loin de ta face, ne retire pas de moi ton Esprit Saint » (Psaume 51,12).

L’Esprit Saint dans les Livres de la Nouvelle Alliance

Caractéristiques de l’Esprit Saint

Jésus nous a révélé le vrai visage de l’Esprit Saint:

  • Gabriel annonce à Marie que Jésus sera engendré en elle par l’Esprit Saint: « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très Haut te prendra sous son ombre; C’est pourquoi l’enfant sera saint et sera appelé Fils de Dieu » (Luc 1,35).
  • Jean Baptiste annonce que Jésus baptisera les disciples dans l’Esprit Saint et le Feu et non plus dans l’eau, comme lui le faisait (Matthieu 3,11 / Marc 1,8).
  • Il est cet « autre Consolateur », l’Esprit de Vérité, à travers lequel Jésus ne nous laisse pas orphelins. Il revient à nous (Jean 14,16-18).
  • Il est le Consolateur envoyé par Jésus et qui provient du Père (Jean 15,26).
  • Il provient du Père et du Fils: « Il me glorifiera, car c’est de mon bien qu’il prendra pour vous en faire part. Tout ce qu’a le Père est à moi. Voilà pourquoi j’ai dit: C’est de mon bien qu’il prendra pour vous en faire part » (Jean 16,14-15).
  • L’Esprit Saint est le plus grand Bien que nous puissions demander au Père (Luc 11,9-13).
  • Il ne pouvait être donné avant que Jésus « ne soit glorifié » (Jean 7,39). Par sa Passion et sa Résurrection Jésus devait d’abord détruire l’esprit sioniste, nationaliste, exclusif qui faisait obstacle à la venue de l’Esprit Saint.

Après sa Résurrection, Jésus laisse aux Apôtres en héritage le fruit de Sa Passion, l’Esprit Saint, et leur donne plein pouvoirs:

« Il leur dit encore une fois: ‘Paix soit à vous! Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie’. Cela dit, il souffla sur eux et leur dit: ‘Recevez l’Esprit Saint. Ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis; ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus' » (Jean 20,21-23).

Et puis la diffusion: Jésus, juste avant son Ascension, donne aux Apôtres le mandat suivant:

« Allez donc, de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit et leur apprenant à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et Moi, je suis avec vous pour toujours jusqu’à la fin du monde » (Matthieu 28,19-20).

L’action de l’Esprit Saint

  • Dans l’Esprit Saint nous renaissons: Jean 3,5-6: « À moins de naître d’eau et d’Esprit, nul ne peut entrer au Royaume de Dieu. Ce qui est né de la chair est chair. Ce qui est né de l’Esprit est esprit ».
  • Nous sommes marqués du sceau de l’Esprit Saint: Ephésiens 1,13 / Apocalypse 7,2 / Apocalypse 13,18
  • C’est uniquement sous l’action de l’ Esprit Saint que nous pouvons dire « Jésus est Seigneur » (1 Corinthiens 12,3).
  • Il parle à travers nous: Marc 13,11 / 1 Corinthiens 2,13-14 (un langage enseigné par l’Esprit). Il faut être sensible à la voix de l’Esprit Saint en nous. L’Esprit Saint est intérieur, subtil et doux.
  • Il nous fait tressaillir de joie:
    – Luc 1,46-47: Marie tressaille de joie car l’Esprit Saint est venu sur elle (Luc 1,35).
    – Luc 1,39-42: Jean Baptiste tressaille dans le sein de sa mère en entendant la voix de Marie.
    – Luc 10,21: Jésus tressaille de joie sous l’action de l’Esprit Saint.
  • Il nous confère la force, la puissance et nous ôte toute crainte: Actes des Apôtres 1,8 / Actes des Apôtres 2,1-36 / Romains 14,13-17: tenir compte de la foi des autres, savoir être pédagogue.
  • Il nous confère la joie, la paix: Romains 15,13 / 1 Théssaloniciens 1,4-6
  • Il nous renouvelle: Tite 3,5: Le bain de la rénovation dans l’Esprit Saint = lavés des péchés
  • Il vient au secours de notre faiblesse: Romains 8,26-27
  • Il nous permet de tuer la lettre: Jean 6,63: La lettre tue, l’Esprit vivifie / 2 Corinthiens 3,4-6
  • Il nous confère ses dons et produit en nous ses fruits: Hébreux 2,4 / Galates 5,22-26
  • Il nous rend fils de Dieu et cohéritiers du Christ: Romains 8,5-17:

    « Tous ceux qu’anime l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu. Aussi bien n’avez-vous pas reçu un esprit d’esclave pour retomber dans la crainte; vous avez reçu un esprit de fils adoptifs qui nous fait nous écrier: Abba! Père! L’Esprit en personne se joint à notre esprit pour attester que nous sommes enfants de Dieu, et cohéritiers du Christ, puisque nous souffrons avec lui pour être aussi glorifiés avec lui ».

Notre relation avec l’Esprit Saint

  • Nous sommes le Temple de l’Esprit Saint: 1 Corinthiens 6,17-19 / 1 Corinthiens 3,16-17
  • Ne pas l’attrister: Ephésiens 4,30
  • Ne pas l’éteindre: 1 Théssaloniciens 5,19 (comme font les églises)
  • Dans l’Esprit nous ne formons qu’un seul corps et nous nous complétons les uns les autres. Chacun a sa mission à travers l’Esprit Saint comme un seul corps avec ses membres et à chacun sa fonction: 1 Corinthiens 12,1-30 / Ephésiens 4,1-6.
  • L’Esprit Saint répand l’Amour de Dieu dans nos coeurs (Romains 5,5).
  • Il nous confère la liberté et nous introduit dans la Gloire de notre Père:

    « Car le Seigneur, c’est l’Esprit, et où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté. Et nous tous qui, le visage découvert, réfléchissons comme en un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en cette même image, toujours plus glorieuse, comme il convient à l’action du Seigneur, qui est Esprit » (2 Corinthiens 3,17-18).

  • Il nous révèle la « sagesse de Dieu mystérieuse, demeurée cachée… tout ce que Dieu a préparé pour ceux qui l’aiment… L’Esprit Saint scrute tout, jusqu’aux profondeurs divines » (1 Corinthiens 2,6-12).
  • Il nous fait pénétrer dans la Plénitude de Dieu et nous fait comprendre la grandeur de l’Amour de Dieu: Ephésiens 3,14-19.

L’Esprit Saint dans le Coran

Les versets suivants montrent que l’Esprit Saint est aussi très présent dans le Coran:

Jésus est un Esprit émanant de Dieu. Il était fortifié par l’Esprit Saint

« Le Messie, Jésus fils de Marie, est l’Apôtre de Dieu et sa Parole qu’Il déposa en Marie. Il est un Esprit venant de Dieu » (Coran IV, Les Femmes,171).

« Nous avons, en vérité, donné le Livre à Moïse, et nous avons envoyé des prophètes après lui. Nous avons accordé des preuves incontestables à Jésus, fils de Marie et nous l’avons fortifié par l’Esprit Saint » (Coran II, La Vache,87).

« Dieu dit: ‘Ô Jésus, fils de Marie! Rappelle-toi mes bienfaits à ton égard et à l’égard de ta mère. Je t’ai fortifié par l’Esprit Saint. Dès le berceau, tu parlais aux hommes comme un vieillard' » (Coran V, La Table,110).

« Lorsque ton Seigneur dit aux Anges: ‘Je vais créer un mortel d’une argile extraite d’une boue malléable. Après que je l’aurai harmonieusement formé, et que j’aurai insufflé en lui de mon Esprit; tombez prosternés devant lui’. Tous les Anges se prosternèrent ensemble, à l’exception d’Iblis qui refusa de se prosterner ». (Coran XV, Al Hijr,29-31).

Ce mortel en qui Dieu a insufflé de son l’Esprit, c’est Jésus. Paul révèle également que les Anges se prosternent devant lui (Philippiens 2,6-11 /Hébreux 1).

L’Esprit a été insufflé en Marie. Témoignage de sa virginité. Le miracle de Jésus et de Marie

« Mentionne Marie, dans le Livre… Elle plaça un voile entre elle et les siens. Nous lui avons envoyé notre Esprit: il se présenta à elle sous la forme d’un mortel accompli » (Coran XIX, Marie,16-17).

Il s’agit de l’Ange Gabriel qui était animé par l’Esprit Saint pour annoncer à Marie qu’elle sera enceinte. Ce verset a porté à confusion dans le monde musulman entre l’Esprit Saint et Gabriel. Mais à la lumière de toute la révélation biblico-coranique, il est clair que c’est Gabriel qui était animé par l’Esprit Saint comme plus tard les apôtres étaient animés par l’Esprit Saint (voir le paragraphe 2, L’Esprit Saint dans le Nouveau Testament).

« Et celle qui était restée vierge… Nous lui avons insufflé de notre Esprit. Nous avons fait d’elle et de son fils un miracle pour les mondes » (Coran XXI, Les prophètes,91).

L’Esprit Saint a été insufflé en Marie pour engendrer Jésus par miracle. Le Coran rejoint l’Évangile. D’après ce verset coranique l’Esprit Saint ne peut pas être Gabriel.

« … et Marie, fille de Imran, qui garda sa virginité. Nous lui avons insufflé de notre Esprit; elle cru aux paroles de son Seigneur et à ses Livres. Elle fut du nombre des vertueuses » (Coran LXVI, L’Interdiction,12).

Ce verset est un témoignage clair du Coran en faveur de la virginité de Marie. C’est l’Esprit Saint qui a fécondé Marie (voir le texte « Regard de foi sur le Coran »).

Dieu a insufflé de son Esprit en l’homme, lors de la création

« Il a formé l’homme harmonieusement et il a insufflé en lui de son Esprit. Il a créé pour vous l’ouïe, la vue, les viscères. Vous êtes bien peu reconnaissants » (Coran XXXII, La Prosternation, 9).

Dieu insuffle son Esprit en l’homme et en fait un prophète

« Il est élevé aux degrés les plus hauts. Le Trône lui appartient. L’Esprit qui provient de son Commandement, il le lance sur qui il veut parmi ses serviteurs avec la mission d’avertir les hommes du Jour de la Rencontre, du Jour où ils comparaîtront. – Rien de ce qui les concerne ne sera caché pour Dieu – ‘À qui donc la Royauté appartiendra-t-elle en ce Jour? – À Dieu, l’Unique, le Dominateur suprême' ». (Coran XL, Celui qui pardonne, 15-16).

Dans ces versets Dieu révèle que c’est son Esprit qui est envoyé pour former des prophètes, des hommes qui parlent et avertissent en son Nom. Mohammed annonce ici de façon voilée la venue du Messager apocalyptique qui a pour Mission de préparer les hommes à la rencontre avec Dieu, le Jour du triomphe de la Royauté de Dieu sur terre. Ce triomphe concerne notre temps et est annoncé dans l’Apocalypse de St. Jean (Apocalypse 11,15 / Voir le texte « La clé de l’Apocalypse »).

Dieu inspire le Coran par son Esprit

« La nuit du Décret est meilleure que mille mois! Les Anges et l’Esprit descendent durant cette Nuit pour régler toute chose ». (Coran XCVII, Le Décret,3-4).

C’est la nuit où le Coran est « descendu ». Le Coran est donc inspiré par l’Esprit.

« Oui, le Coran est une Révélation du Seigneur des mondes, – L’Esprit fidèle est descendu avec lui sur ton coeur pour que tu sois au nombre des avertisseurs – C’est une Révélation en langue arabe claire. Ceci se trouvait déjà dans les Livres des Anciens (la Bible) (Coran XXVI, Les Poètes,193-196).

Ce verset souligne la continuité entre la Bible et le Coran. Dans l’optique de Dieu, c’est le même Message.

« Dis: L’Esprit Saint l’a fait descendre (un verset coranique) avec la Vérité, de la part de ton Seigneur comme une Direction et une bonne nouvelle pour les soumis, afin d’affermir les croyants » (Coran XVI, Les Abeilles,102).

D’après l’inspiration coranique, Dieu envoie donc son Esprit pour inspirer le Coran ou des versets coraniques puisque « l’Esprit Saint l’a fait descendre de la part de ton Seigneur ».

Le Coran distingue donc bien entre Dieu et son Esprit. Il serait cependant déplacé d’accuser les musulmans d’adorer deux Dieux en raison de cette distinction. Il s’agit de Dieu et de son Esprit qui forment une seule et même Entité.

Le Coran distingue aussi entre Dieu et Sa Parole « déposée en Marie » (Coran IV, Les Femmes,171). Jésus est la Parole de Dieu. Cette Parole est inspirée par l’Esprit-Saint. C’est pourquoi Mohammed insiste tellement sur le fait que Jésus était fortifié par l’Esprit Saint et que c’est l’Esprit Saint qui a été insufflée en Marie pour faire « d’elle et de son fils un miracle pour les mondes » (Coran XXI, Les prophètes,91).

Vu le niveau de connaissance spirituelle des arabes de l’époque, qui étaient encore plongés dans l’idolâtrie et dans un milieu polythéiste et n’avaient pas eu toute la préparation de l’Ancien Testament, Dieu ne pouvait pas en dire plus. D’ailleurs Dieu dit à Mohammed:

« Ils t’interrogent au sujet de l’Esprit. Dis: ‘L’Esprit procède du commandement de mon Seigneur’. Il ne vous a été donné que peu de science ». (Coran XVII, Le Voyage Nocturne,85).

Pour avoir plus de science, les musulmans sont invités à consulter la Bible, puisque « ceci se trouvait déjà dans le Livre des anciens » (Coran XXVI, Les Poètes,193-196).

Dieu, Son Esprit et Sa Parole forment le Dieu Unique sous la forme de trois facettes, de trois manifestations de Son Être Unique (voir « Regard de foi sur le Coran »).

Le Coran et la Bible sont parfaitement d’accord. Comment pourrait-il en être autrement, puisque c’est l’Esprit de Dieu qui a fait descendre le Coran et c’est l’Esprit de Dieu qui a inspiré l’Évangile: « Les paroles que je vous dis sont Esprit et elles sont vie » (Jean 6,63). Et aussi: « Celui que Dieu a envoyé prononce les paroles de Dieu, qui lui donne l’Esprit sans mesure » (Jean 3,34).

L’Esprit Saint dans l’Apocalypse

La Jérusalem Céleste et l’Esprit

Dans la Jérusalem Céleste les Croyants Indépendants qui croient au Message apocalyptique révélé par Jésus lui-même le 13 mai 1970 à son Messager se laissent totalement guider par l’Esprit Saint: Ézéchiel 1,20-28 (les quatre Vivants sont les quatre évangélistes et les roues sont les Apôtres des derniers temps): « Là où l’Esprit les poussait, les roues allaient, et elles s’élevaient également, car l’esprit du Vivant était dans les roues ».

Joël quant à lui prophétise: « Après cela je répandrai mon Esprit sur toute chair. Vos fils et vos filles prophétiseront, vos anciens auront des songes, vos jeunes gens, des visions. Même sur les esclaves, hommes et femmes, en ces jours-là, je répandrai mon Esprit. Je produirai des signes dans le ciel et sur la terre, sang, feu, colonnes de fumée! Le soleil se changera en ténèbres, la lune en sang, avant que ne vienne le jour de Yahvé, grand et redoutable! Tous ceux qui invoqueront le nom de Yahvé seront sauvés » (Joël 3,1-5).
C’est l’effusion de l’Esprit Saint à profusion dans les derniers temps. Ces temps sont symbolisés par « le soleil qui se change en ténèbres » (voir Apocalypse 6,12).

Les textes suivants témoignent de la plénitude de l’Esprit Saint accordée au temps apocalyptique:

  • L’Ange qui a pour mission d’ouvrir le livre de l’Apocalpyse (Apocalypse 10) vole au zénith (Apocalypse 14,6). Cela signifie qu’il est monté très très haut dans l’Esprit.
  • C’est l’époque des « Noces de l’Agneau », c’est l’époque de l’Union Totale, de l’accomplissement. Dieu se donne entièrement (Apocalypse 19,7-9).
  • La Cité sainte s’est faite belle « comme une mariée parée pour son Epoux » (Apocalypse 21,2). Les épreuves sans nombre nous ont purifiées et lavées. Nous sommes vêtus de « lin de blancheur parfaite » (Apocalypse 19,8) pour accueillir dans l’Esprit, Jésus de Retour parmi nous.
  • « Elle peut se passer de l’éclat du soleil (églises traditionnelles) et de celui de la lune (mosquées), car la gloire de Dieu l’a illuminée » (Apocalypse 21,23). Comme l’avait prophétisé Isaïe: « Ils seront tous enseignés par Dieu » (Isaïe 54,13).
    À comparer avec Paul qui disait avoir reçu « les prémices de l’Esprit Saint » (Romains 8,23).
  • L’Agneau avait « sept yeux qui sont les sept esprits en mission par toute la terre » (Apocalypse 5,6). Ces sept yeux, c’est nous qui sommes en mission par toute la terre pour dénoncer l’Antichrist et annoncer le Retour de Jésus. La mention des « sept esprits » indique la plénitude de l’Esprit qui nous guide.
  • Le Coran exprime la même chose sous une autre forme: « Oui, le Jour de la Décision est fixé… le jour où l’on soufflera de la trompette. Le ciel sera ouvert… Le Jour où l’Esprit et les Anges se tiendront debout sur une rangée… » (Coran LXXVIII, L’Annonce,17-40).
    « Le Jour de la Décision » est une référence très claire aux temps apocalyptiques « où Dieu siégera pour juger toutes les nations à la ronde » dans la « Vallée de la Décision » (Joël 4,9-16). Ces Anges ou Messagers sont les Apôtres des derniers Temps qui seront sur la même longueur d’onde, « sur une rangée » avec l’Esprit Saint. Ils sont envoyés par Jésus Lui-même: « Il enverra ses anges avec une trompette sonore, pour rassembler ses élus des quatre coins de l’horizon » (Matthieu 24,31). La « trompette » dont parle aussi Mohammed est le Livre de l’Apocalypse « ouvert » (Apocalypse 10,2).
  • L’Arche d’Alliance apparaît dans le Temple (Apocalypse 15,5). L’Arche d’Alliance moderne c’est Jésus qui se manifeste en nous par l’action de l’Esprit Saint. C’est l’accomplissement de Jean 14,23: « Si quelqu’un m’aime, il observera ma parole, et mon Père l’aimera; nous viendrons à lui et nous établirons chez lui notre demeure ». Voir Apocalypse 21,3.

Au temps apocalyptique le Fleuve de l’Esprit coule à flot. Au temps de Jésus c’était encore la source qui commençait à jaillir: Jean 4,12-14 (source d’eau jaillissant en vie éternelle) / Jean 7,37-39 (des fleuves d’eau vive) / Apocalypse 22,1-2 (le fleuve de Vie limpide comme du cristal). Ézéchiel avait déjà eu une vision de la source qui se transformait en torrent et « partout où passera le torrent, tout être vivant qui y fourmille vivra » (Ézéchiel 47,1-12). Il désignait les temps apocalyptiques, car Jean dans l’Apocalypse reprend les mêmes symboles (les arbres de Vie qui fructifient, le Fleuve qui jaillit du trône) (Apocalypse 22,1-2).
Nous sommes submergés par le Fleuve de Vie qui coule du Pain de Vie.

Ceux qui ont l’Esprit écoutent

« Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira vers la vérité tout entière » (Jean 16,13).

C’est aux temps apocalyptiques que cette prophétie de Jésus s’est accomplie. Le Livre de l’Apocalypse a été « ouvert » (Apocalypse 10,2) par le Messager apocalyptique, c.à.d. expliqué, et toute la Bible et le Coran ont été expliqués: « On ouvrit des livres, puis un autre livre, celui de la vie » (Apocalypse 20,12). Cet « autre livre » est l’Apocalypse. (voir le texte « La Clé de l’Apocalypse »).

L’Apocalypse s’adresse à ceux qui ont l’Esprit:

« Celui qui a des oreilles, qu’il entende ce que l’Esprit dit aux Eglises » (Apocalypse 2,7 / 2,17).

Seuls ceux qui ont l’Esprit sauront reconnaître la Bête et la combattre. C’est uniquement sous l’action de l’Esprit Saint que nous pouvons dire « la Bête c’est Israël » (comparer avec 1 Corinthiens 12,3):

« Que l’homme doué d’Esprit calcule le chiffre de la Bête. C’est un chiffre d’homme. Son chiffre c’est 666 » (Apocalypse 13,18; à comparer avec 1 Rois 10,14).

Ceux qui ont l’Esprit écouteront et comprendront. C’est ainsi que notre Père « sonde les coeurs et les reins » des croyants (Psaume 7,10).

L’Esprit promet le Repos à ceux qui se seront engagés:

« Heureux dès à présent ceux qui sont morts dans le Seigneur! Oui, dit l’Esprit, qu’il se reposent de leurs labeurs, car leurs oeuvres les accompagnent » (Apocalypse 14,13).

L’Esprit et l’Épouse appellent Jésus

L’Esprit et l’Épouse appellent le Retour de Jésus:

« L’Esprit et l’Épouse disent: Viens! Que celui qui entend dise: Viens! Que celui qui a soif vienne, Que celui que le veut reçoive l’eau vive, gratuitement » (Apocalypse 22,17).

L’Epouse, c’est Marie et c’est nous. C’est en union avec Marie, notre Mère, la Femme « enveloppée du soleil » de la Vérité (Apocalypse 12,1) et par l’Esprit que nous appelons Jésus pour qu’Il vienne tout restaurer.

La Bible commence avec la promesse de la Femme qui écrasera la tête du serpent (Genèse 3) et finit par Marie, l’Épouse triomphante qui dit « viens »! C’est elle, qui par sa Compatissante Intercession nous obtient la grâce de la Plénitude de l’Esprit Saint.

La Joie de l’Esprit Saint, c’est de se répandre à flots dans l’esprit de ses enfants de « toute nation, race, peuple et langue » (Apocalypse 7,9).

04.05.2009