Notre Père a annoncé dans les Livres de l’Ancienne Alliance la venue du Messie en inspirant beaucoup de prophéties sur sa Mission, ses traits de vie, sa façon d’être.
Les apôtres au contact avec Jésus étaient conscients qu’Il était le personnage dont Moïse et les Prophètes avaient parlé:

Jean 1,45: « Celui dont il est parlé dans la Loi de Moïse et dans les prophètes, nous l’avons trouvé: c’est Jésus, le fils de Joseph, de Nazareth ».

Et plus tard, après sa résurrection, Jésus, Lui-même, leur expliqua les prophéties de l’Ancien-Testament le concernant:

Luc 24,25-27: « Alors il leur dit: « Esprits sans intelligence, lents à croire tout ce qu’ont annoncé les Prophètes! Ne fallait-il pas que le Christ endurât ces souffrances pour entrer dans sa gloire? Et commençant par Moïse et parcourant tous les prophètes, il leur interpréta dans toutes les Écritures ce qui le concernait ».

Luc 24,44-45: « Puis Jésus leur dit: ‘Telles sont bien les paroles que je vous ai dites quand j’étais encore avec vous: il faut que s’accomplisse tout ce qui est écrit de moi dans la Loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes.’ Alors il leur ouvrit l’esprit à l’intelligence des Écritures ».

De quelles prophéties Jésus a-t-il parlé à ses Apôtres?

Prophéties sur le lieu de naissance et d’action du Messie

Michée 5,1: « Mais toi, (Bethléem) Ephrata, le moindre des clans de Juda, c’est de toi que me naîtra celui qui doit régner sur Israël; ses origines remontent au temps jadis, au jour d’éternité ».

Isaïe 8,23 & 9,1: « Dans le passé il a humilié le pays de Zabulon et le pays de Nephtali, (Galilée), mais dans l’avenir il glorifiera la route de la mer au delà du Jourdain, le district des nations. Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu une grande lumière; sur les habitants du sombre pays une lumière a resplendi ».

RÉSUMÉ: D’après les prophéties de l’Ancien Testament, le Messie naîtra donc à Bethléem et opérera en Galilée. À la naissance de Jésus les grands prêtres et les scribes le savaient bien, puisqu’ils ont indiqué à Hérode, alarmé par les Mages, Bethléem comme lieu de naissance du Messie (Luc 2,3-4; voir aussi Matthieu 4,12-16).

Prophéties sur le moment d’apparition du Messie

Daniel 2,1-49: Le prophète Daniel interprète la vision de Nabuchodonosor, le roi babylonien:

« …Tu as eu, ô roi, une vision. Voici: une statue, une grande statue, extrêmement brillante, se dressait devant toi, terrible à voir. Cette statue, sa tête était d’or fin (l’empire babylonien), sa poitrine et ses bras étaient d’argent (l’empire Mède-Perse), son ventre et ses cuisses de bronze (l’empire grecque), ses jambes de fer (l’empire romain), ses pieds partie fer et partie terre cuite (alliance romains-juifs, voir 1 Maccabées 8,17 / 1 Maccabées 15,15+)… Au temps de ces rois, le Dieu du Ciel dressera un royaume qui jamais ne sera détruit, et ce royaume ne passera pas à un autre peuple (le Royaume du Christ qui est un Royaume spirituel). Il écrasera et anéantira tous ces royaumes et lui-même subsistera à jamais: de même, tu as vu se détacher de la montagne, sans que main l’eût touchée, la pierre qui a réduit en poussière fer, bronze, terre cuite, argent et or. Le Grand Dieu a fait connaître au roi ce qui doit arriver… »

RÉSUMÉ: Les quatre empires annoncés sont les empires babyloniens, mèdes-perses, grecques et romains. Selon cette prophétie de Daniel, le Christ devait donc apparaître sous l’empire romain.

Prophéties sur le précurseur du Messie

Malachie 3,1: « Voici que je vais envoyer mon messager, pour qu’il déblaie un chemin devant ma face. »

Malachie 3,23: « Voici que je vais vous envoyer Élie le prophète, avant que n’arrive mon Jour, grand et redoutable. »

Isaïe 40,3-8: « Une voix crie dans le désert: Préparez dans le désert une route pour Yahvé. Tracez droit dans la steppe un chemin pour notre Dieu. Que toute vallée soit comblée, toute montagne et toute colline abaissées.. alors la gloire de Yahvé se révélera…Toute chair est comme l’herbe… l’herbe sèche, la fleur se fane, mais la parole de notre Dieu (le Verbe) demeure toujours. »

RÉSUMÉ: Un précurseur doit préparer le chemin pour le Messie. Jean-Baptiste a préparé la route pour Jésus en appelant les Juifs au repentir. Et Jésus nous a Lui-même révélé que Jean-Baptiste est cet « Élie qui est déjà venu » (Matthieu 17,11).

Prophéties concernant certaines caractéristiques du Messie

Isaïe 42,1-4: « Voici mon serviteur que je soutiens, mon élu, que préfère mon âme. J’ai mis sur lui mon esprit, pour qu’il apporte aux nations le droit. Il ne crie pas, il n’élève pas le ton, il ne fait pas entendre sa voix dans les rues. Il ne rompt pas le roseau broyé, il n’éteint pas la flamme vacillante. »
(Il agit sans tapage publicitaire, sans vouloir se faire connaitre, avec beaucoup de délicatesse).

Zacharie 9,9-10: « Exulte de toutes tes forces, fille de Sion! Pousse des cris de joie, fille de Jérusalem! Voici que ton roi vient à toi: il est juste et victorieux, humble et monté sur un âne, sur un ânon, petit d’une ânesse. Il supprimera d’Ephraïm la charrerie et de Jérusalem les chevaux; l’arc de guerre sera supprimé ».

Isaïe 61,1-2: « L’Esprit du Seigneur Yahvé est sur moi, car Yahvé m’a oint. Il m’a envoyé porter la bonne nouvelle aux pauvres, panser les coeurs meurtris; annoncer aux captifs l’amnistie, et aux prisonniers la liberté; annoncer une année de grâce de la part de Yahvé… »

Isaïe 35,5-6: « Alors les yeux des aveugles se dessilleront, les oreilles des sourds s’ouvriront, alors le boiteux bondira comme un cerf et la langue du muet criera de joie. » (voir Matthieu 11,2-6)

Psaumes 69,10: « Car le zèle de ta maison me dévore, l’insulte de tes insulteurs tombe sur moi. »

Isaïe 28,16: « Voici que je pose à Sion une pierre témoin, angulaire, précieuse, fondamentale. Celui qui croit ne bronchera pas. Et je prendrai le droit comme mesure et la justice comme niveau ».

Psaumes 118,22-24: « La pierre rejetée des bâtisseurs est devenue la pierre d’angle; c’est là l’oeuvre de Yahvé, ce fut merveille à nos yeux. Voici le jour que fit Yahvé, pour nous allégresse et joie. » (Cette pierre d’angle, c’est le Messie: voir Luc 20,9-19)

Jérémie 23,5-6: « Voici venir des jours -oracle de Yahvé- où je susciterai à David un germe juste, qui règnera en vrai roi et sera intelligent, exerçant dans le pays droit et justice. »

Isaïe 53,3: « Il était méprisé et déconsidéré. »

RÉSUMÉ: Le Messie qui doit venir sera humble et modeste. Il supprimera la guerre et établira le droit et la Justice. Il ne fera pas de propagande, il sera effacé et guérira les malades. Un grand zèle pour la maison de Dieu le caractérisera. Cette image du Messie, donnée par les prophètes de l’Ancien Testament eux-mêmes, est à l’encontre de l’image du Messie guerrier, conquérant, libérateur des romains, que les juifs attendaient. C’est pourquoi ils méprisèrent et refusèrent Jésus, tel que la prophétie elle-même l’annonçait: Il sera rejeté par les siens.

Prophéties sur le Messie prophète, roi et prêtre

Deutéronome 18,18-19: « Yahvé dit à Moïse: ‘Je leur susciterai, du milieu de leurs frères, un prophète semblable à toi, je mettrai mes paroles dans sa bouche et il leur dira tout ce que je lui commanderai. Si un homme n’écoute pas mes paroles que ce prophète aura prononcées en mon nom, alors c’est moi-même qui en demanderai compte à cet homme.' » (voir Jean 5,45-46)

Génèse 49,10: « Le sceptre ne s’éloignera pas de Juda, ni le bâton de chef d’entre ses pieds jusqu’à la venue de celui à qui le sceptre appartient, à qui obéiront les peuples. Il lie à la vigne son ânon, au cep le petit de son ânesse… »

Nombres 24,17: « Je le vois -mais non pour maintenant-, je l’aperçois mais non de près: Un astre issu de Jacob devient chef, un sceptre se lève, issu d’Israël. »

Psaume 2,2-7: « Les princes conspirent contre Yahvé et son Oint… Et Yahvé leur parle dans sa colère: ‘C’est moi qui ai sacré mon roi sur Sion, ma sainte montagne…' »

Isaïe 9,5-6: « Car un enfant nous est né, un fils nous a été donné, il a reçu l’empire sur les épaules… Étendu est l’empire dans une paix infinie, pour le trône de David et sa royauté, qu’il établit et qu’il affermit dans le droit et la justice. Dès maintenant et pour toujours l’amour jaloux de Yahvé Sabaot fera cela. »

Zacharie 6,12-13: « Ainsi parle Yahvé: ‘Voici un homme, dont le nom est Germe; où il est, quelque chose va germer. C’est lui qui reconstruira le sanctuaire de Yahvé. C’est lui qui portera les insignes royaux. Il siègera en dominateur sur un trône’. »

Zacharie 9,9: « Exulte de toutes tes forces, fille de Sion: Pousse des cris de joie, fille de Jérusalem: Voici que ton roi vient à toi: il est juste et victorieux, humble et monté sur un âne. »

Psaume 72,1-17: « O Dieu, donne au roi ton jugement, au fils de roi ta justice, qu’il rende à ton peuple sentence juste, jugement à tes petits… Il durera sous le soleil et la lune siècle après siècle… En ses jours justice fleurira et grande paix jusqu’à la fin des lunes… Devant lui se courbera la Bête, ses ennemis lécheront la poussière… Bénies seront en lui toutes les races de la terre ».

Psaume 110,4: « Oracle de Yahvé à mon Seigneur (le Messie): Siège à ma droite… Yahvé l’a juré et ne s’en dédira point: « Tu es prêtre à jamais selon l’ordre de Melchisédech. »

Malachie 2,4-8; 3,1-4: « Et vous saurez que c’est moi qui vous ai adressé cette monition pour que ne subsiste plus mon alliance avec Lévi, déclare Yahvé. Mon alliance était avec lui… Mais vous vous êtes écartés de la voie; vous avez détruit l’alliance de Lévi… L’Ange de l’Alliance que vous désirez, le voici qui vient: Il purifiera les fils de Lévi et les affinera comme or et argent, et ils deviendront pour Yahvé ceux qui présentent l’offrande comme il se doit ». (Cet Ange de l’Alliance, le Messie, va instituer un nouveau Sacerdoce, non plus selon Lévi mais selon Melchisédech; voir Génèse 14,18-20 / Hébreux 5-7).

Jérémie 31,31-33: « Voici venir des jours -oracle de Yahvé- où je conclurai avec la maison d’Israël une alliance nouvelle (par le Messie annoncé). Non pas comme l’alliance que j’ai conclue avec leurs pères… Cette alliance -mon alliance!- c’est eux qui l’ont rompue… Je mettrai ma Loi au fond de leur être et je l’écrirai sur leur coeur. Alors je serai leur Dieu et eux seront mon peuple. » (voir Luc 22,19-20 / 1 Corinthiens 11,23-25)

RÉSUMÉ: Le Messie sera un prophète aussi grand que Moïse, que les juifs devront écouter, faute de quoi Dieu lui-même leur en demandera compte. Il sera roi et son règne n’aura pas de fin. Il sera Prêtre et instituera un nouveau Sacerdoce.

Prophéties sur le Messie, fils de David, fils de Dieu. la Divinité du Messie

2 Samuel 7,12-16: Dieu dit à David à travers le prophète Nathan: « Et quand tes jours seront accomplis et que tu seras couché avec tes pères, je maintiendrai après toi le lignage issu de tes entrailles et j’affermirai pour toujours sa royauté. Je serai pour lui un père et il sera pour moi un fils. Je ne lui retirerai pas ma faveur comme je l’ai retirée à celui qui t’a précédé. Ta maison et ta royauté subsisteront à jamais devant moi, ton trône sera affermi à jamais. Nathan communiqua à David toutes ces paroles et toute cette révélation. »

Psaume 2,2-7: « Les princes conspirent contre Yahvé et son Oint (le Messie)… Et Yahvé leur parle dans sa colère: ‘C’est moi qui ai sacré mon roi sur Sion, ma sainte montagne… J’énoncerai le décret de Yahvé: Il m’a dit: ‘Tu es mon fils, moi, aujourd’hui, je t’ai engendré’. »

Psaume 110,3: « Oracle de Yahvé à mon Seigneur (au Messie): À toi le principat au jour de ta naissance, sur les monts sacrés, dès le sein, dès l’aurore de ta jeunesse. »

Isaïe 7,14-15: « Le Seigneur lui-même va vous donner un signe. Voici: la jeune fille est enceinte et va enfanter un fils qu’elle appellera Emmanuel ». (Emmanuel signifie: Dieu avec nous).

Isaïe 9,5-6: « Car un enfant nous est né, un fils nous a été donné, il a reçu l’empire sur les épaules, on lui donne ce nom: Conseiller-merveilleux, Dieu-fort, Père éternel, Prince de la Paix. Étendu est l’empire dans une paix infinie, pour le trône de David et sa royauté, qu’il établit et qu’il affermit dans le droit et la justice. Dès maintenant et pour toujours l’amour jaloux de Yahvé Sabaot fera cela. »

Michée 5,1: « C’est de toi (Bethléem) que me naîtra celui qui doit régner sur Israël; ses origines remontent au temps jadis, au jour d’Éternité. »

Daniel 7,13-14: « Je contemplais, dans les visions de la nuit. Voici, venant sur les nuées du ciel, comme un Fils d’homme. Il s’avança jusqu’à l’Ancien et fut conduit en sa présence. À lui fut conféré empire, honneur et royaume, et tous peuples, nations et langues le servirent. Son empire est empire à jamais, qui ne passera point, et son royaume ne sera point détruit. »

Isaïe 11,1-9: « Un rejeton sort de la souche de Jessé (le père de David), un surgeon pousse de ses racines, sur lui repose l’esprit de Yahvé, esprit de sagesse et d’intelligence, esprit de conseil et de force, esprit de science et de crainte de Yahvé… »

Jérémie 23,5-6: « Voici venir des jours où je susciterai à David un germe juste, qui règnera en vrai roi… Voici le nom dont on l’appellera: « Yahvé-notre-justice ».

Psaume 110,1: « Oracle de Yahvé: Le Seigneur a dit à mon Seigneur (le Messie): Siège à ma droite, jusqu’à ce que j’aie mis tes ennemis dessous tes pieds ». (Dans ce psaume de David, David appelle le Messie « mon Seigneur ». Comment est-il alors son fils? Voir Matthieu 22,41).

RÉSUMÉ: Le Messie sera appelé « fils de David », en d’autres termes sera de descendance davidique. Dieu l’appelle son fils. Il aura un règne éternel et s’appelle « Dieu-fort, Père Éternel, Yahvé-notre-justice ». Ses origines remontent au jour Éternel.

Prophéties sur le Messie sauveur de toutes les nations: universalité du Messie

Isaïe 49,5-6: « Et maintenant, Yahvé a parlé, lui qui m’a formé dès le sein pour être son serviteur. C’est trop peu que tu sois mon serviteur pour relever les tribus de Jacob et ramener les survivants d’Israël. Je ferai de toi la lumière des nations pour que mon salut atteigne aux extrémités de la terre » (voir Jean 8,12).

Isaïe 42,1 & 6: « Voici mon élu, que préfère mon âme. J’ai mis sur lui mon esprit pour qu’il apporte aux nations le droit. Moi Yahvé, je t’ai appelé dans la justice, je t’ai désigné comme alliance du peuple et lumière des nations, pour ouvrir les yeux des aveugles… »

Isaïe 55,3-5: « Je conclurai avec vous une alliance éternelle, faite des grâces à David promises (Les grâces messianiques). Voici, j’ai fait de toi un témoin pour les peuples, un chef et un maitre pour les nations. Voici, tu appelleras une nation que tu ne connaissais pas et des inconnus accourront vers toi. »

Zacharie 9,9-10: « Voici que ton roi vient à toi: il est juste et victorieux…l’arc de guerre sera supprimé. Il proclamera la paix pour les nations. Sa domination ira de la mer à la mer et du Fleuve aux extrémités de la terre. »

Malachie 1,11: « Mais, de l’orient au couchant, mon Nom est grand chez les nations et en tout lieu un sacrifice d’encens est présenté à mon Nom ainsi qu’une offrande pure (à travers la nouvelle Alliance du Messie). Car grand est mon Nom chez les nations déclare Yahvé ».

RÉSUMÉ: Le Messie issu du milieu juif est la « lumière des nations » et il porte le salut et la paix à toutes les nations de la terre. Ainsi on comprend mieux cette parole adressée par Dieu tout au début à Abraham:

« Par toi se béniront toutes les nations de la terre » (Génèse 12,3).

Cette ouverture du « Dieu d’Israël » à toutes les nations par la venue du Messie est implicitement contenue dans beaucoup de textes prophétiques tels que Malachie 1,11 cité ci-dessus. Un autre exemple nous est donné dans Amos 9,7 où Dieu dénie à Israël un privilège quelconque par rapport à d’autres nations:

« N’êtes-vous pas pour moi comme des Kushites, enfants d’Israël? Oracle de Yahvé. N’ai-je pas fait monter Israël du pays d’Égypte, comme les philistins de Kaphtor et les Araméens de Qir? »

Ou encore dans Isaïe 65,1-2: « Je me suis laissé approcher par ceux qui ne me questionnaient pas et je me suis laissé trouver par ceux qui ne me cherchaient pas. Je disais: « Me voici, me voici », à une nation qui n’invoquait pas mon nom. Je tendais les mains chaque jour vers un peuple rebelle, qui suivait une voie qui n’est pas bonne, au gré de ses fantaisies » (voir aussi Isaïe 19,22-25).

Prophéties sur le Messie souffrant

Les versets suivants de l’Ancien Testament sont une description chronologique de la Passion du Christ. Les versets sont présentés successivement:

Génèse 49,10: « Le sceptre ne s’éloignera pas de Juda, ni le bâton de chef d’entre ses pieds jusqu’à la venue de celui à qui le sceptre appartient, à qui obéiront les peuples. Il lie à la vigne son ânon, au cep le petit de son ânesse, il lave son vêtement dans le vin, son habit dans le sang des raisins ». (Première prophétie sur le Messie prononcée par Jacob et qui annonce déjà de façon symbolique la souffrance du Messie et le Pain de Vie)

Zacharie 11,12-13: « Et ils pesèrent mon salaire: trente sicles d’argent. Mais Yahvé me dit: « Jette-le au Potier, le beau prix auquel ils m’apprécièrent ».

Zacharie 13,7: « Je veux frapper le pasteur pour que soient dispersées les brebis. »

Isaïe 50,5-6: « J’ai tendu le dos à ceux qui me frappaient, les joues à ceux qui m’arrachaient la barbe, je n’ai pas soustrait ma face aux outrages et aux crachats. »

Isaïe 53,7: « Affreusement traité, il s’humiliait, il n’ouvrait pas la bouche. Comme un agneau conduit à la boucherie… »

Isaïe 52,14: « Alors que des multitudes avaient été épouvantées à sa vue, tant son aspect était défiguré, il n’avait plus d’apparence humaine, de même des multitudes de nations s’en étonneront. »

Isaïe 53,2-4: « Sans beauté ni éclat (nous l’avons vu) et sans aimable apparence, objet de mépris et rebut de l’humanité, homme de douleurs et connu de la souffrance, comme ceux devant qui on se voile la face, il était méprisé et déconsidéré. Or c’étaient nos souffrances qu’il supportait et nos douleurs dont il était accablé. Et nous autres, nous l’estimions châtié, frappé par Dieu et humilié. »

Psaume 22,8: « Tous ceux qui me voient me bafouent, leur bouche ricane, ils hochent la tête: ‘Il s’est remis à Yahvé, qu’il le libère: qu’il le délivre, puisqu’il est son ami’. »

Psaume 22,17-18: « Ils me percent les mains et les pieds… je peux compter tous mes os. »

Psaume 22,15-16: « …tous mes os se disloquent… mon palais est sec comme un tesson et ma langue, collée à la mâchoire. »

Psaume 22,19: « Ils partagent entre eux mes habits et tirent au sort mon vêtement. »

Psaume 69,22: « Pour nourriture ils m’ont donné du poison, dans ma soif ils m’abreuvèrent de vinaigre. »

Psaume 22,2: « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné? »

Isaïe 53,5: « Il a été transpercé à cause de nos péchés, écrasé à cause de nos crimes. Le châtiment qui nous rend la paix est sur lui et c’est grâce à ses plaies que nous sommes guéris. »

Zacharie 12,10: « Ils regarderont vers celui qu’ils ont transpercé. »

Isaïe 53,10-12: « Yahvé s’est plu à l’écraser par la souffrance… Par ses souffrances mon Serviteur justifiera des multitudes en s’accablant lui-même de leurs fautes… Il s’est livré lui-même à la mort et a été compté parmi les pécheurs, alors qu’il supportait les fautes des multitudes et qu’il intercédait pour les pécheurs. »

Isaïe 53,8: « Oui, il a été retranché de la terre des vivants; pour nos péchés, il a été frappé à mort. »

Psaume 22,16: « Ils me couchent dans la poussière de la mort. »

Isaïe 53,9: « On lui a dévolu sa sépulture au milieu des impies et son tombeau avec les riches, alors qu’il n’a jamais fait de tort ni de sa bouche proféré de mensonge ».
Même les pensées intimes des Juifs qui le condamnèrent furent prophétisées, comme dans un miroir:

Sagesse 2,10-24: « Opprimons le juste qui est pauvre… Que notre force soit la loi de la justice, car ce qui est faible, s’avère inutile. Traquons le juste, puisqu’il nous gêne et qu’il s’élève contre notre conduite, puisqu’il nous reproche nos manquements à la Loi et nous accuse de trahir notre éducation.
Il se flatte de posséder la connaissance de Dieu et se nomme lui-même fils du Seigneur.

Il est un reproche vivant pour nos pensées, sa vue seule nous est à charge; son genre de vie jure avec les autres, sa conduite est excentrique.

Nous sommes pour lui chose frelatée; il évite notre commerce comme une souillure. Il proclame heureux le sort final des justes et se vante d’avoir Dieu pour père. Voyons si ses dires sont vrais, examinons ce qu’il en sera de sa fin. Si le juste est fils de Dieu, Dieu l’assistera, il le délivrera des mains de ses adversaires. Éprouvons-le par des outrages et des tourments; nous connaîtrons ainsi sa douceur, nous verrons à l’oeuvre sa résignation. Condamnons-le à une mort infâme, puisqu’à l’entendre, le secours lui viendra ».

RÉSUMÉ: Le Messie doit passer par la souffrance et la mort pour racheter des multitudes. Il sera frappé de mort pour nos péchés. Tous les détails de la passion de Jésus, depuis la trahison de Judas, sa flagellation jusqu’à son ensevelissement dans le tombeau d’un riche ont été annoncés par notre Père dans l’Ancien Testament.

Et Jésus en s’écriant sur la croix: « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné », référait les Pharisiens présents au Psaume 22 qui contient l’essentiel de la Passion du Messie, cette Passion qui se déroulait en ce moment même sous leurs yeux. Même leur ricanement et leurs paroles de défi à son égard avaient été annoncés: « Tous ceux qui me voient me bafouent, leur bouche ricane, ils hochent la tête: « Il s’est remis à Yahvé, qu’il le libère: qu’il le délivre, puisqu’il est son ami. » (Psaume 22,8)

Et en fin de compte, devant les éléments de la nature déchaînés en guise de signe, même le centurion romain et les hommes qui étaient avec lui reconnaissent à la mort de Jésus: « Vraiment celui-ci était fils de Dieu. » (Matthieu 27,54)

Les versets suivants de l’Ancien Testament anticipent le jugement de ceux qui refuseront le Juste de Dieu:

Sagesse 5,1-7: « Alors le juste se tiendra debout, plein d’assurance en face de ceux qui l’ont opprimé, et qui pour ses souffrances, n’avaient que mépris. À sa vue, ils seront troublés par une peur terrible, stupéfaits de le voir sauvé contre toute attente. Ils se diront entre eux, pleins de remords et gémissant dans leur âme angoissée: Le voilà, celui que nous avons jadis tourné en dérision, outragé de nos sarcasmes, insensés! Nous avons traité sa vie de folie, et d’infamie sa mort. Comment donc a-t-il été compté parmi les fils de Dieu?… »

Prophéties sur la résurrection du Messie

Jonas 2,1-7: « Yahvé fit qu’il y eut un grand poisson pour engloutir Jonas. Jonas demeura dans les entrailles du poisson trois jours et trois nuits. Des entrailles du poisson, il pria Yahvé, son Dieu. Il dit: De la détresse où j’étais, j’ai crié vers Yahvé et il m’a répondu; des entrailles du shéol, j’ai crié, tu as entendu ma voix….Les eaux m’avaient environné jusqu’à la gorge, l’abîme me cernait… Mais de la fosse tu as fait remonter ma vie, Yahvé mon Dieu ».
(Ces versets préfigurent la mort et la résurrection du Messie; voir Matthieu 12,40).

Osée 6,1-3: « Il a déchiré, il nous guérira; il a frappé, il bandera nos plaies; après deux jours il nous rendra la vie, le troisième jour il nous relèvera et nous vivrons en sa présence. »

Isaïe 53,11: « Après les épreuves de son âme, il verra la lumière et sera comblé. »

Psaume 16,10: « Car tu ne peux abandonner mon âme au schéol, ni laisser ton saint voir la corruption. »

Psaume 18,5-6 & 17: « Les flots de la mort m’enveloppaient, les torrents de l’esprit du mal m’épouvantaient; les filets du séjour des morts me cernaient… Yahvé envoie d’en haut et me prend, il me retire des grandes eaux » (les grandes eaux de la mort).

Psaume 110,7: « Au torrent (de la mort) il boit en chemin, c’est pourquoi il redresse la tête. »

RÉSUMÉ: « Après les épreuves de son âme, il verra la lumière », c’est-à-dire qu’il ressuscitera: « Il ne verra pas la corruption. »

L’Ancien Testament parle de façon voilée de cette résurrection du Messie, car il fallait vraiment que cet événement arrive pour le comprendre pleinement. Par contre, les juifs avaient été préparés au fait, que des hommes envoyés par Dieu, tel le prophète Élie par exemple, soient capables par la force de Dieu de faire ressusciter des morts (voir 1 Rois 17,17-24). Ceci était déjà une préparation psychologique et spirituelle à la résurrection du Messie.

Conclusion

Quand Jésus de Nazareth (Galilée) est né à Bethléem, lui qui était de descendance davidique et qu’il incarna durant sa vie toutes ces prophéties de l’Ancien Testament, beaucoup de juifs crurent en lui et le suivirent. Beaucoup de juifs, avec en tête les Pharisiens, refusèrent de croire en Jésus comme Messie. Pourquoi?

C’est qu’ils attendaient un Messie militaire qui les délivrerait des romains. Ils préférèrent s’accrocher à leur mentalité sioniste avec pour idéal une nation israélienne (Jean 11,50) plutôt que de s’élever à la Mentalité de Dieu qui avait prévu un Messie humble, apportant le salut spirituel et la paix intérieure à toutes les nations de la terre.

Pour terminer on peut se rappeler ce que Jésus avait dit aux Juifs qui le refusaient: « Vous scrutez les Écritures, dans lesquelles vous pensez avoir la vie éternelle; or ce sont elles qui me rendent témoignage; et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie:..? » (Jean 5,39-47).

À la lueur des évènements apocalyptiques d’aujourd’hui (voir « la clé de l’Apocalypse »), prions tous ensemble et supplions intensément notre Père pour qu’Il éclaire tous les coeurs de bonne foi, assoiffés de Vérité et d’Amour de tous les peuples, de toutes les races.

L’heure du Grand Pardon et de la Grande Réconciliation autour de Jésus de Nazareth, le vrai Christ, l’Unique Sauveur des hommes, et de sa sainte Mère Marie est proche, très proche:

« Le voici qui vient, escorté des nuées (le Retour Glorieux de Jésus dans les consciences): chacun le verra, même ceux qui l’ont transpercé, et sur lui se lamenteront toutes les races de la terre. Oui, Amen! » (Apocalypse 1,7)