Infiltrations judéo-sionistes dans les assemblées judéo-chrétiennes

Dès le début du christianisme, les Juifs sionistes rejetèrent Jésus comme Messie. Ils s’infiltrèrent dans les assemblées judéo-chrétiennes pour les faire revenir à la pratique de la Loi de Moïse et, de ce fait, à renoncer à Jésus parce qu’Il refusa d’établir le royaume politique d’Israël. St Paul, écrivant aux Thessaloniciens, ne manqua pas de dénoncer cette manoeuvre et l’appela « le Mystère de l’Impiété » ou « de l’Iniquité ». Il était donc déjà actif à son époque:

« Dès maintenant, oui, le Mystère de l’Impiété est déjà à l’oeuvre; il suffit que soit écarté celui qui le retient à présent (l’Empire Romain). Alors se révélera l’Impie…  » (2 Thessaloniciens 2,7-8)

Ce mystère devait donc se manifester, dans l’avenir, de nouveau, dans le monde, avec puissance, la veille du Retour de Jésus. Paul précise qu’il ira même s’installer sur le Trône de Dieu sur Terre, dont le symbole aujourd’hui est le Vatican:

« À propos de la venue de notre Seigneur Jésus Christ… auparavant doit venir l’Apostasie et se révéler l’Homme Impie, l’Être Perdu, l’Adversaire (l’Antichrist)… allant jusqu’à s’asseoir en personne dans le sanctuaire de Dieu… » (2 Thessaloniciens 2,1-8)

La Vierge, apparaissant à La Salette en 1846, avait mis en garde: « Rome perdra la foi et deviendra le siège de l’Antichrist ».

Cet Impie est déjà, manifestement, apparu dans le monde. Les vierges endormies ne l’ont pas reconnu (Matthieu 25,1-13). Il siège pourtant au coeur de l’Église aujourd’hui (voir le texte « L’Antichrist et le retour du Christ »)

Les Apôtres dénoncèrent cette infiltration sioniste pratiquée déjà autrefois dans les rangs de la première communauté judéo-chrétienne comme nous le démontrons ci-dessous:

  1. Ces infiltrés étaient des Juifs, des « faux circoncis », qui refusaient de croire que Jésus est le Messie:

    Philippiens 3,2-3: « Prenez garde aux chiens!… Prenez garde aux faux circoncis (les Judéo-sionistes, faux Juifs), car c’est nous (les disciples de Jésus) qui sommes les circoncis… ».

    Tite 1,10-14: « Nombreux sont en effet les esprits rebelles, les vains discoureurs, les séducteurs, surtout chez les circoncis (les Juifs)… reprends-les… sans prêter attention à des fables juives… ».

    Ces séducteurs sont aussi démasqués par Jean et Pierre:

    2 Jean 7: « Beaucoup de séducteurs se sont répandus dans le monde qui ne reconnaissent pas Jésus-Christ… Voilà bien le Séducteur, l’Antichrist »

    1 Jean 2,19-22: « Ils (les Judéo-sionistes) sont sortis de chez nous, mais ils n’étaient pas des nôtres. S’ils avaient été des nôtres, ils seraient restés avec nous. Mais il fallait que fut démontré que tous n’étaient pas des nôtres… Qui est le menteur, sinon celui qui nie que Jésus soit le Christ? Le voilà l’Antichrist! »

    2 Pierre 2,1: « Il y a eu de faux prophètes dans le peuple, comme il y aura aussi parmi vous de faux docteurs, qui introduiront des sectes pernicieuses et qui, reniant le Maître qui les a rachetés… »

  2. Les judéo-sionistes s’infiltraient donc autrefois dans les rangs judéo-chrétiens pour ridiculiser la piété chrétienne et transformer le « Repas du Seigneur » en rencontre d’ivrognes. Ainsi travaille le Mystère de l’Impiété:

    1 Corinthiens 11,17-33: « …je n’ai pas à vous louer de ce que vos réunions vous font du mal et non du bien… il y a parmi vous des divisions car lorsque vous vous réunissez en communion, ce n’est plus le Repas du Seigneur que vous prenez… car tandis que l’un a faim, l’autre est ivre ».

    Jude 4-12: « Il s’est glissé parmi vous certains hommes… Ces impies (les Judéo-sionistes) travestissent en débauche la grâce de notre Dieu et renient notre seul Maître et Seigneur, Jésus-Christ… Ce sont eux les écueils de vos agapes. Ils font bonne chère sans vergogne (durant le Repas du Seigneur) ».

    Galates 2,4: « …à cause des intrus, ces faux frères (les Judéo-sionistes) qui se sont glissés pour espionner la liberté que nous avons dans le Christ Jésus… »

    Actes 20,28-30: Paul dit aux Ephésiens: « …Je sais qu’il s’introduira parmi vous des loups redoutables… »

  3. Le but de cette infiltration était de s’opposer au Christ et de détruire son oeuvre en ramenant les Judéo-chrétiens à la pratique du judaïsme (circoncision, etc.):

    Galates 1,6-7: « Je m’étonne que si vite vous abandonniez Celui qui vous a appelés… Il y a des gens en train de jeter le trouble parmi vous et qui veulent bouleverser l’Évangile du Christ… » (Qui, parmi les premiers Judéo-chrétiens, voulaient bouleverser l’Évangile de Jésus sinon les Judéo-sionistes?!)

    Galates 3,1-3: « O Galates sans intelligence, qui vous a ensorcelés?… » (encore les Judéo-sionistes)

    Galates 6,12: « …ceux qui vous imposent la circoncision… » (encore et toujours les Judéo-sionistes)

    Actes 15,1-5: « Certaines gens descendus de Judée enseignaient aux frères: Si vous ne vous faites pas circoncire selon l’usage qui vient de Moïse vous ne pouvez être sauvés… Certaines gens du parti des Pharisiens qui étaient devenus croyants (…?!…) affirmaient la nécessité de la circoncision et de l’observation de la Loi de Moïse ». (L’infiltration judéo-sioniste est évidente ici)

    Actes 21,17-24: Les Juifs autour de St Jacques pratiquent encore la Torah. C’est d’eux qu’il s’agit dans Actes 15,1-5.

Le Mystère de l’Impiété est un des noms de la Bête apocalyptique; ce nom, « Mystère », est gravé sur son front (Apocalypse 17,5). La mystérieuse action sioniste moderne se trouve planifiée et révélée dans « Les Protocoles des Sages de Sion », dénoncés par les sionistes et leurs disciples comme étant un faux. Ils sont pourtant authentiques et bien appliqués dans le monde actuel pour qui est éveillé et a du discernement.
Par le passé, la première communauté judéo-chrétienne vivait dans la « crainte des Juifs » (Jean 7,13 / 19,38 / 20,19). Cette peur poussait certains croyants à céder aux exigences des Judéo sionistes sur deux plans: cultuel et politique.

Sur le plan cultuel, cela s’opérait par le retour aux pratiques des oeuvres prescrites par la Torah: circoncision, sabbat, sacrifices d’animaux, etc… Sur le plan politique, cela se manifestait par un engagement militaire dans la lutte contre Rome pour rétablir une nation ou un royaume israélien, faute de quoi, les premiers convertis à Jésus étaient soumis à une réelle persécution de la part des Judéo-sionistes. C’est à ces persécutions que se réfère Paul en s’adressant aux Thessaloniciens: « Vous vous êtes mis, frères, à imiter les Églises de Dieu dans le Christ Jésus qui sont en Judée: vous avez souffert de la part de vos compatriotes les mêmes traitements qu’ils ont soufferts de la part des Juifs: ces gens-là ont mis à mort le Seigneur Jésus et les prophètes, ils nous ont persécutés, ils ne plaisent pas à Dieu, ils sont ennemis de tous les hommes quand ils nous empêchent de prêcher aux païens pour leur salut…  » (1 Thessaloniciens 2,14-16)

Deux tentatives de soulèvement contre Rome eurent lieu: la première fut étouffée par Titus en l’an 70 ap.J.-C.; elle eut pour résultat la destruction du Temple de Jérusalem. La seconde révolte juive fut menée par Siméon Ben Koséba (132-135 ap.J.-C.) qui parvint à s’emparer de Jérusalem. Celui-ci, par conséquent, fut reconnu par rabbi Aqiba comme Messie et comme l’Étoile prédite par Balaam dans Nombres 24,17, d’où son surnom de Bar Kokéba qui signifie Fils de l’Etoile. Il persécuta les Judéo-chrétiens parce qu’ils avaient refusé de se joindre au soulèvement contre Rome. Il périt en août 135 ap.J.-C. vaincu par Sévérus.

Ainsi Paul, en parlant du « Mystère de l’Impiété déjà à l’oeuvre » à son époque, se réfère à ces soulèvements sionistes politico-religieux susmentionnés. Ces mouvements furent menés par les Juifs qui refusèrent de reconnaître Jésus comme Messie.

L’impiété à l’oeuvre se répète aujourd’hui sous d’autres formes: pression pour reconnaître l’État d’Israël, le droit à l’édification du Temple de Salomon et le retour au culte de la Torah. C’est cela la grande épreuve universelle et soudaine qui a surpris et trompé le monde, voire les dirigeants chrétiens eux-mêmes qui cèdent à un oecuménisme prosioniste: « …Émerveillée, la terre entière suivit la Bête » (Apocalypse 13,3). Cette épreuve fut annoncée par Jésus pour la fin des temps; elle n’épargnera que les vrais croyants (Matthieu 24,11-13 / Luc 21,34 / Apocalypse 3,10). (Voir le texte « L’Epreuve Universelle »).

Le Mystère de l’Impiété est de retour dans le monde combattu par le Mystère de la Piété.