En ne révélant pas le VRAI contenu du troisième secret de Fatima, vous et vos deux prédécesseurs, vous avez trahi le Christ Jésus et sa Sainte Mère Marie.

Ainsi, les Paroles de Notre Mère Marie à La Salette se sont accomplies:

« Rome perdra la foi et deviendra le siège de l’Antichrist ».

Le VRAI secret de Fatima, révélé par Jésus Lui-même à un prêtre au Liban en 1970, contient, en substance, les deux dramatiques éléments suivants que vous avez dissimulés par crainte et par diplomatie. Vous avez sacrifié ainsi le témoignage que vous devez au Christ et à Marie Immaculée:

  1. L’Antichrist, cette Bête de l’Apocalypse (Apocalypse 13) va apparaître. C’est l’État d’Israël. (C’est la raison pour laquelle la Vierge Marie demanda que le secret soit révélé en 1960. Il n’aurait pas été compris avant cette date, vu que cet État ne fut proclamé qu’en 1948).
  2. Le Vatican reniera la foi en se rangeant du côté de l’Antichrist. (C’est ce que vous avez fait Monsieur le Pape en proclamant « God bless Israel » et en vous lamentant, à Jérusalem, devant le Mur des Lamentations. Vous avez fait, par crainte des hommes et d’être accusé par eux d’antisémitisme, le contraire de ce qui vous fut ordonné par le Ciel).

Elle a bien raison la Vierge Immaculée, notre Mère, d’avoir révélé à La Salette que l’Antichrist « naîtra d’une religieuse hébraïque, d’une fausse vierge… (symbole d’Israël); son père sera évêque », avait-Elle encore précisé, pour dénoncer la complicité du Vatican.

En effet, Jean explique que « l’Antichrist est celui qui nie que Jésus soit le Christ » (1 Jean 2,22). Vous savez bien que tel est le cas de l’État sioniste d’Israël qui nie que Jésus soit le Christ et qui attend toujours un messie politico-militaire qui établirait le Grand Israël du roi Salomon. Ce roi percevait annuellement « des redevances des marchands et de tous les rois étrangers, 666 talents d’or » révèle la Bible (1 Rois 10,14-15). C’est pourquoi le chiffre symbolique de la Bête apocalyptique, « 666 », se réfère au poids de l’or perçu par Salomon. Et qui a « de la finesse et de l’intelligence comprendra le chiffre de la Bête », ajoute l’Apocalypse (Apocalypse 13,18), c.-à-d. reconnaîtra son identité (pour plus de détails voir le texte « La Clé de l’Apocalypse » sur www.pierre2.net).

Vous avez perdu l’intelligence, la foi et le courage au Vatican!

L’État d’Israël, comme l’explique encore Jean, est « cette Bête qui était (par le passé), n’est plus (quand Jean écrivit l’Apocalypse, ayant été détruit par Titus en l’an 70), elle va remonter de l’Abîme… mais pour s’en aller à sa perte ». La voilà remontée, cette Bête qui vous a séduit, « et les habitants de la terre, dont le nom ne fut pas inscrit dans le Livre de Vie, s’en émerveilleront… » (Apocalypse 17,8), comme vous.

En reconnaissant l’identité de la première Bête de l’Apocalypse 13, il devient facile de reconnaître la deuxième Bête qui la soutient et l’impose au monde (Apocalypse 13,11-17).

Nous dénonçons la faillite de la hiérarchie et du clergé de l’église catholique devenus des « cloaques d’impureté » selon la Vierge Immaculée à La Salette. Jésus est déjà de Retour parmi les croyants fidèles, ces vierges sages qui se sont réveillées au Cri de Minuit: « Voici l’Epoux. Sortez (de cette Eglise) à sa rencontre (en dénonçant l’Antichrist) » (Matthieu 25,6). Dès lors, c’est Jésus Lui-même qui dirige les siens. Les siens sont ceux qui reconnaissent l’identité de l’Antichrist, cette première Bête du chapitre 13 de l’Apocalypse. Ayant pardonné leurs péchés, Jésus Lui-même en fait ses prêtres d’un Nouveau Sacerdoce (Apocalypse 1,6), celui de la Jérusalem céleste, dans laquelle il ne se trouve plus de temple matériel, « car le Dieu Maître-de-tout est son Temple ainsi que l’Agneau » (Apocalypse 21,22). Jésus est déjà de Retour. Il entre souper avec tous ceux qui l’entendent frapper à leur porte et qui Lui ouvrent aussitôt pour Souper avec Lui et Lui avec eux dans l’intimité des foyers, loin du culte ecclésiastique que le Sauveur rejette désormais (Luc 12,35-40 / Apocalypse 3,20). Telle est la Restauration Universelle prophétisée par Pierre (Actes 3,19-21).

Or, vous méprisez les prophéties évangéliques et mariales, contrairement aux préceptes de Paul: « N’éteignez pas l’Esprit! Ne méprisez pas les prophéties!  » (1 Thessaloniciens 5,19-21)

Les Apôtres des derniers Temps, annoncés par Marie à La Salette, sont déjà à l’oeuvre pour reprendre le flambeau du témoignage pour Jésus, l’Unique Messie et pour le Coeur Immaculé de Marie, tous deux bafoués par vous et votre maudite hiérarchie désormais dépassée.

Nous appelons tous les vrais Croyants à se rallier au Christ en se désolidarisant de vous et du clergé traître, « ces cloaques d’impureté », et à s’engager contre l’Antichrist qui, avec votre « bénédiction », continue à crucifier aujourd’hui Jésus, sous vos yeux, en Le rejetant avec entêtement comme Messie. Ils trompent ainsi Juifs, Chrétiens et Musulmans.

Il faut avoir le courage, la foi et l’amour de Jésus pour, comme le prescrit l’Apocalypse, « témoigner DE NOUVEAU contre une foule de peuples, de nations, de langues et de rois » (Apocalypse 10,11), cette foule à la tête de laquelle vous vous trouvez, vous, Monsieur le Pape Jean-Paul II, déguisé en martyr.

Nous vous défions, Monsieur le Pape, ainsi que vous les « cloaques d’impureté », ses collaborateurs au Vatican et ailleurs, nous vous défions, oui, au Nom du Christ Vivant, nous vous défions, de contredire par les Saintes Écritures et par les récentes révélations de l’Immaculée Mère de Dieu ce que, en leurs saints Noms, nous vous adressons.

Pierre

05.03.2005